Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    De l'ennui

    Partagez
    avatar
    Lohyk
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 15
    Age : 41
    Localisation : Est
    Points : 3511
    Date d'inscription : 03/01/2009

    De l'ennui

    Message par Lohyk le Jeu 5 Fév - 23:39

    Est-ce que l’ennui est envisageable comme phénomène de société ? J’aimerais bien avoir votre avis sur la question…Si l’homme est un animal, que reste-t-il de son instinct de survie ? Lié à l’ennui j’ajouterais plus largement la faiblesse. Bien souvent je n’arrive pas à concevoir ma vie comme ayant un but et je trouve cela ennuyeux. Les distractions qu’on peut s’acheter sont certes intéressantes mais somme toutes futiles…les personnes que je connais, je peux leur transmettre une image de moi qui même si elle est est fausse par bien des côtés pourra peut-être perdurer mais à quoi bon finalement car j’ai peur que ce que j’aie à offrir dans ce domaine soit dérisoire…Serais je plus heureux si je n’avais pas le temps de penser à ces choses là et cela rendrait-il plus concrètes mes actions ?

    Si je ne suis pas complètement unique et faisant parti d’un tout plus vaste que moi comme l’humanité par exemple, cela me rapproche de l’éternité mais si j’envisage que je suis une part négligeable, car non essentielle, cela m’ôte du même coup la nécessité d’être ce que je suis. D’où l’ennui…

    Est ce que ce que je dis n’est pas trop vague ?

    S’investir dans une cause pourrait être intéressant mais par manque de..foi, je suppose je n’arrive jamais à complètement y adhérer par les interprétations diverses et variées que je perçois. C’est certes tout à fait normal mais cela me bloque de penser que mes possibilités seraient de toute manière dénaturées par un environnement, ou plus précisément d’autres personnes en non-adéquation avec mes principes…L’altermondialisme par exemple, me séduit par bien des aspects mais les courants qu’il rassemble sont si diversifiés que j’ai du mal à en avoir une vision clairement définie…Etre simplement une pierre d’un édifice devrait me suffire mais jusqu’à maintenant je ne vois même pas d’espace vacant dans lequel je pourrais éventuellement être cette pierre.

    Disons que pour résumer je trouve très difficile de trouver sa place dans la société, d'une manière active et satisfaisante. Peut être était ce plus facile par le passé avec les sentiments de castes, classes sociales, corporations je ne sais pas...

    Enfin bref si cela ne paraît pas complètement inepte ce que je dis, je serais curieux d’entendre ce que vous en pensez.

      La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 22:23