Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Jusqu'en enfer - Sam Raimi

    Partagez
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3799
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Jusqu'en enfer - Sam Raimi

    Message par Camille le Mer 10 Juin - 16:05

    Présenté hors-compétitien à Cannes à la séance de minuit du jeudi 21, le dernier Sam Raimi a été, peut-être, l'un des meilleurs films qui ai été au festival cette année. A côté du pseudo-film d'horreur de Lars Van Trier, c'est un VRAI film de genre, et un pur moment de cinéma comme on en connait peu. L'histoire en elle-même n'a rien de transcendant, mais la manière dont elle tient en haleine sur à peine une heure quarante est saisissante.

    Sam Raimi revient donc au genre qui l'a fait naître (la série des Evil Dead), et livre un film dense et jouissif de bout en bout, commençant de manière fracassante et se terminant de façon surprenante - vous laissant quelques instants perplexe et déphasé dans votre fauteuil que vous avez martelé à de nombreuses reprises. Recourant à des techniques archi-usées de suspense (on se surprend à chaque fois à s'enfoncer dans son fauteuil ou à avoir un mouvement de recul pour quelque chose au fond, à laquelle on croyait être habitué) , Drag me to Hell n'en reste pas moins efficace et tous les moments clés, voulus par le cinéaste comme tels, sont marquants; on est véritablemnt pris aux tripes en voyant cette histoire d'horreur somme toute classique, si ce n'était Sam Raimi derrière la caméra, avec son don pour faire rire de choses absolument glauques et dégeulasses. Oui, vous vous surprendrez vous-même à rire aux éclats de gestes et de choses absolument immondes!
    Oui, on rit, franchement, allègrement, parce que on est bien content d'être dans son fauteuil à regarder cette pauvre cruche blonde d'Alison Lohman se faire maltraiter par les esprits. Mais qu'est-ce que c'est bon! On s'en prends plein la figure et les émotions sont présentes en abondance et sans exagération. Les réactions à la sortie étaient enthousiastes, preuve que la formule Raimi marche bien. Et on en redemande, même!
    avatar
    R2D2
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 19
    Age : 41
    Localisation : Tatooïne
    Points : 3861
    Date d'inscription : 02/02/2008

    Re: Jusqu'en enfer - Sam Raimi

    Message par R2D2 le Jeu 11 Juin - 0:16

    Le film permet de aux salles d'avoir une super bonne ambiance. Nous étions en tout cas super réceptifs lors d'une séance aujourd'hui. Bien rigolé, mais je dois l'avouer -pour ma virilité, mettons ça du côté de la fatigue, ou du premier rang, ou du son toujours trop fort... - j'ai bien bien flipper. Je me suis fais avoir comme un gamin Razz. Je suis prêt à le revoir d'ailleurs.
    avatar
    Marushka
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 10
    Age : 26
    Localisation : Paris
    Points : 3408
    Date d'inscription : 30/04/2009

    Re: Jusqu'en enfer - Sam Raimi

    Message par Marushka le Ven 19 Juin - 17:48

    Eh bien je suis allée le voir genre : "oh un film pourri de temps en temps ça ne fait pas de mal", et franchement c'était sympa comme tout. Evidemment pas le chef d'oeuvre de l'année, mais assez hilarant et habile dans le genre on reprend les vieux principes des films d'horreur mal faits "à l'ancienne"...

    Contenu sponsorisé

    Re: Jusqu'en enfer - Sam Raimi

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 17 Aoû - 16:50