Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    La fin du PS ?

    Partagez
    avatar
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487614
    Date d'inscription : 04/02/2008

    La fin du PS ?

    Message par S. le Lun 8 Déc - 12:40

    Le PS va t-il disparaître avant même l'apocalypse de décembre 2012 ? La pitoyable guerre de personnalités qui a fait rage semble avoir semer la querelle chez les membres du parti socialiste. Les batailles internes sont médiatisés d'une force qu'il est très difficile de prendre note des différents objectifs, voire programme (si ce mot a encore un sens ou même une existence) des "candidats". Plainte déposée, demande d'un nouveau vote, Royal désormais semble se placer en opposition dans un parti qui perd sa légitimité en tant que principale opposition au gouvernement. La course pou les présidentielles de 2012 parait être le centre d'intérêt numéro un de l'ancienne candidate. Cette ferveur à vouloir devenir présidente prend une telle proportion qu'on croit assister à l'attente des JO. Un combat où le seul intérêt est de vaincre (en amadouant le plus de pigeons). Que risque le PS à l'heure actuelle ? Ce mauvais départ signifie t-il une nouvelle donne politique française ?


    _________________
    " Fernand l'emmerdeur ! Fernand le malhonnete ! c'est comme ça que j'l'appelle moi "
    avatar
    Mister H.
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 153
    Age : 29
    Localisation : Lyon
    Points : 3974
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: La fin du PS ?

    Message par Mister H. le Lun 8 Déc - 13:14

    Hum délicate question ... A court terme je dirai : perdre l'élection de 2012 et profiter à la droite ou à l'extrême gauche - et à long terme : c'est parti (je l'espère en tout cas), pour une profonde refonte ! Dans tous les cas dans une démocratie il y a besoin d'une opposition forte et solide.
    Pour ma part je vois dans l'élection du premier secrétaire la nomination du futur candidat à l'élection présidentielle (comme l'a fait Mitterrand) or ce n'est le cas (selon moi) avec l'élection de Martine Aubry. Comme tu le dis guerre des chefs, certes, mais guerre des idées ou guerre pour le pouvoir ? Je dirai que pour Royal c'était clair comme de l'eau de roche, son objectif étant bien 2012 ça passait donc par la conquête de la tête du PS. Mais pour Aubry je n'en sais rien. J'ai pas lu les motions parce que c'est du charabia et que fondamentalement on ne peut pas dire qu'il y ait différents courants au sein du parti mais des idées (et c'est normal) différentes sur des sujets, sur les stratégies à mener (Modem...) mais surtout des querelles de personnes. On a vu à quel point Ségolène Royal a été critiqué par son parti lors de la dernière élection présidentielle - alors comment voulez vous qu'un candidat mal aimé par son propre parti puisse accéder à la tête de l'Etat ?! Je suis pas fan de Royal, je l'avoue, (plus de ses proches...) pourtant elle me semblait être la mieux à même pour le poste, pour l'avenir du Parti socialiste. Mitterrand n'a pas conquis l'Elysée en un jour, bien au contraire : défaite contre De Gaulle en 1965, contre VGE en 1974 et ne parlons pas de Chirac.
    Bref les différents chercheurs ou analystes n'ont pas la réponse à cette question et on peut seulement dire que le PS est en grande difficulté et c'est peut être un bien pour le long terme.

    (merci pour le sujet héhé)

    Invité
    Invité

    Re: La fin du PS ?

    Message par Invité le Lun 8 Déc - 22:37

    Le PS est mort depuis 2005, avec la scission entre pro et anti TCE. Fabius aurait dû casser le parti et emporter les militants avec lui, comme l'avait préconisé Mélenchon, il ne l'a pas fait. Avec le fiasco qu'on voit actuellement, on voit bien que le PS est devenu un parti de bobos parisiens, très éloigné des préoccupations du peuple et devenant un parti de masse (avec les militants à 20€, ceux qui votent Ségolène)... Je développerai plus tard. x)
    avatar
    Mister H.
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 153
    Age : 29
    Localisation : Lyon
    Points : 3974
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: La fin du PS ?

    Message par Mister H. le Ven 23 Jan - 19:31

    On attend tous ton développement ...
    avatar
    AllyBook
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 19
    Age : 24
    Localisation : Entre la plume e le parchemin
    Points : 3573
    Date d'inscription : 05/03/2009

    Re: La fin du PS ?

    Message par AllyBook le Jeu 5 Mar - 18:03

    Je ne pense pas que le Parti Socialiste soit mort, mais c'est à mon avis encours de voie. Avec l'élection de Martine Aubry, ça va être la chute libre. Je trouve quue le PS a perdu sa belle vgueur d'antan, presque sa nature en elle-même. Ségolène Royal me semblâit être la personne la mieux placée pour redresser les membres du parti, même si l'espoir était mince : Après tous les coups bas du PS durant la dernière campagne, qu'ils la soutienne n'aurait pas été très logique, même si je l'esperais. Ses intentions à elle était logique et parfaitement justifiées. Elle a beaucoup de courage à se redresser aussi vite, et c'est forcément un aout pour elle. Je trouve insensé que ce soit Martine Aubry qui ait remporté "la manche". Je doute qu'elle apporte quoi que ce soit de bénéfique au PS. Elle va le vieillir et le ramollir.

    Pour moi, le PS sera mort ou pas en conséquence des résultats pour les prochines présidentielles. Mais que Ségolène s'accroche au PS est désormais une perte de temps, il est en train de se noyer. Elle était son espoir de refaire surface, mais le PS semble préférer couler.
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003636
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: La fin du PS ?

    Message par Khärynn le Jeu 5 Mar - 19:00

    Après cette année presque achevée de l'étude de la période française 1848-1958, et donc suivi -vaguement- la naissance et émancipation du socialisme, j'en conclus que le parti socialiste a toujours été un parti de gros looseurs. Franchement. La seule fois où il a pris un peu d'ampleur c'était avec Mitterand. Et cet... homme n'est pas quelqu'un qui devait beaucoup croire à la cause social; la fraternité et l'égalité entre les hommes. Non pas vraiment.
    Donc le parti socialiste, pour moi, n'a jamais été un grand et beau parti, il a toujours été en difficulté. Parce que les gens de tête allaient dans le camps communiste, ou à droite s'ils voyaient leurs intérêts avant ceux des Français. Je simplifie à l'extrême mais je déteste faire long, et puis la plupart des gens voient le socialisme comme un parti bon, contre la droite méchante. Et effectivement, si la France semble être coupée entre droite et gauche, gauche signifiant beaucoup PS, c'est parce qu'il regroupAIT tous ceux qui ne voulaient pas de la droite.
    Maintenant donc s'il meurt, s'il s'écrase comme une merde avec Aubry en tête (Royal est -je l'espère décimée définitivement, ou alors je déménage plus tôt que prévu au Canada), ça sera tant mieux, ça laissera peut être la place à un parti plus prometteur, avec des gens mieux et/ou plus intelligents.
    avatar
    AllyBook
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 19
    Age : 24
    Localisation : Entre la plume e le parchemin
    Points : 3573
    Date d'inscription : 05/03/2009

    Re: La fin du PS ?

    Message par AllyBook le Jeu 5 Mar - 20:29

    Le PS a tout de même été un bon parti. Avec Miterrand, et je pense qu'il aurait également put l'être avec Ségolène Royal si ces membres n'étaient pas aussi hypochrites !
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003636
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: La fin du PS ?

    Message par Khärynn le Jeu 5 Mar - 22:28

    Le PS un bon parti sous Mitterand ce n'est pas l'avis de tout le monde. Les socialistes ont alors pratiqué une politique bien socialiste-idiote c'est à dire quasiment populiste sans cervelle: on va contenter tout le monde et tout le monde sera content tellement que nous on prend soin de la population contrairement aux méchants qui font que prendre les sous et mettre les gens dans la misère. Et non, non je ne caricature pas, il suffit d'écouter les socialistes ou pire: les militants socialistes pour voir que c'est ça. BREF, les 35h, ça n'a pas fait du bien au pays. Et si je reprenais mes cours là dessus, je pourrai en citer d'autres.
    Mais BIEN SÛR, il n'a pas fait que de la merde, heureusement.

    Et j'ai une fâcheuse et affreusement subjective tendance à ne retenir de Mitterand que le nombre de personnes qui ont été déclarées suicidées... d'une balle dans le cou, et les promotions de son petit clan. Ce dernier truc, je ne le renie pas: tout le monde fait pareil. Seulement le clan mitterand, ça craint du boudin.

    Et Ségolène Royal, je vois bien que tu l'apprécies, mais il faut que tu comprennes que ceux qui ne l'aiment pas... ne l'aiment vraiment pas! Et même chez les socialistes, aux élections présidentielles beaucoup ont votés pour elle, parce que socialistes. Et dégoutés que ça soit elle qui se présente.
    Non, il faut être réaliste, Ségolène Royal fait rire ou agace la majorité des Français; elle ne peut pas relever le PS et elle n'aurait pas pu. Quant à mon avis qui est certes personnel bien que partagé, c'est qu'elle contribue à la déchéance de ce pauvre Parti Socialiste.

    Enfin, juste une précision: je n'ai rien contre la gauche Wink et je pense parler dans le vide, car en effet les sympathisants socialistes n'ont jamais vu le problème Mitterand. Ké n'importe.

    Contenu sponsorisé

    Re: La fin du PS ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 14 Déc - 8:04