Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 0 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 0 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Le système éducatif Français

    Partagez
    avatar
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487558
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Le système éducatif Français

    Message par S. le Dim 9 Nov - 14:14

    Soumis à des réformes, il est surtout soumis à toutes les critiques. Que nous manque t-il ? Que vous a t-il manqué, en tant qu'élèves ? Comment envisageriez-vous une refonte du système ? Qui sont les plus aptes à faire cette refonte ?


    _________________
    " Fernand l'emmerdeur ! Fernand le malhonnete ! c'est comme ça que j'l'appelle moi "
    avatar
    Cottonflower
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 108
    Age : 28
    Localisation : Grand Paris
    Points : 3875
    Date d'inscription : 24/03/2008

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Cottonflower le Dim 9 Nov - 17:20

    Je pense qu'il serait bon de préciser un peu ce qui est prévu (et ce qui coince) :
    • suppression des maîtres E et G (soutien scolaire personnalisé + rééducateurs) sur 3 ans
    • suppression de la maternelle : les petite et moyenne sections deviendront une sorte de jardin d'éveil (probablement payant) tandis que la grande section sera rattachée à l'élémentaire
    • suppression de l'IUFM (insitut universitaire de formation des maîtres), les instits pourront passer le concours de professeur des écoles après un master. Je précise que l'IUFM apporte, outre les connaissances pures, une formation en pédagogie qui ne me paraît pas inutile pour devenir instit.

    Je suis moins au courant pour la réforme des lycées, à part cette histoire de matières optionnelles, qui me paraît clairement douteuse.

    Bon j'ai essayé de rester un peu objective, mais à mon humble avis, cette réforme CRAINT UN MAX. Il est évident que les ministres qui gèrent ça n'ont jamais été profs (ont-ils déjà mis les pieds dans une école depuis qu'ils en sont sortis ? on se demande)
    Il faut quand même savoir qu'on a beau râler, le monde entier (ou presque) nous envie notre système scolaire : gratuit, et de bonne qualité (cf le succès des écoles françaises à l'étranger). Même la maternelle, que le gouvernement veut supprimer, est un modèle admiré : plusieurs pays européens sont en train de concevoir des systèmes équivalents.

    Invité
    Invité

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Invité le Dim 9 Nov - 18:23

    Je donnerai mon point de vue ce soir car je suis un peu limité par le temps là, mais je voulais ajouter quelque chose : Xavier Darcos est agrégé de lettres classiques, et a été professeur de grec ancien à Louis-le-Grand notamment (la légende dit que plusieurs élèves extérieur à l'établissement s'incrustaient à chaque fois pour suivre ses cours), donc, si, il connait, le milieu.
    avatar
    Cottonflower
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 108
    Age : 28
    Localisation : Grand Paris
    Points : 3875
    Date d'inscription : 24/03/2008

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Cottonflower le Dim 9 Nov - 18:50

    Je parlais plutôt des écoles primaires que du lycée, j'avais entendu parler de Darcos professeur. Mais il y a une grande différence entre le primaire et le lycée, notamment au niveau de ce qui est demandé aux enseignants : le prof en lycée transmet des connaissances, dans une seule matière, il n'est plus là pour t'apprendre à vivre en société. L'instit en primaire te transmet aussi des connaissances, mais dans toutes les matières, et surtout il t'apprend à rester assis sur une chaise, à vivre avec des enfants de ton âge et des adultes qui ont autorité sur toi, etc. Et à mon humble avis, c'est pas avec un master en physique nucléaire que tu pourras faire ce genre de choses. Même si avoir un master en physique nucléaire, c'est très bien, hein.

    Invité
    Invité

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Invité le Dim 9 Nov - 20:54

    Je vois.
    En revanche, je ne suis absolument pas t'accord avec le rôle de l'enseignant en primaire, que ce soit du primaire au lycée, ou après, le rôle d'un enseignant ne doit jamais être "apprendre comment vivre en société", ce rôle incombe aux parents, c'est en partie à cause de cela qu'on voit la déliquescence de l'enseignement en France, et ainsi pour ça que je suis partisan du retour du Ministère de l'Instruction Publique, l'éducation n'ayant rien à voir là dedans.

    PS : même si bien sûr le primaire peut également être sujet à apprendre le respect de ces règles, c'est un rôle qui doit rester mineur devant l'intégration de connaissances.
    avatar
    Ponpon
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 84
    Age : 31
    Localisation : Montpellier
    Points : 3811
    Date d'inscription : 24/05/2008

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Ponpon le Dim 9 Nov - 21:23

    Zoucan a écrit:Je vois.
    En revanche, je ne suis absolument pas t'accord avec le rôle de l'enseignant en primaire, que ce soit du primaire au lycée, ou après, le rôle d'un enseignant ne doit jamais être "apprendre comment vivre en société", ce rôle incombe aux parents, c'est en partie à cause de cela qu'on voit la déliquescence de l'enseignement en France, et ainsi pour ça que je suis partisan du retour du Ministère de l'Instruction Publique, l'éducation n'ayant rien à voir là dedans.

    PS : même si bien sûr le primaire peut également être sujet à apprendre le respect de ces règles, c'est un rôle qui doit rester mineur devant l'intégration de connaissances.

    Ministère de l'instruction publique??

    Peux-tu m'éclairer sur ce terme?
    Parce qu'a part la nostalgie du bonapartisme, j'ai fait des recherches et je ne vois pas beaucoup de différence avec le ministère de l'éducation nationale..je ne connais pas grand chose sur le sujet malheureusement...
    avatar
    Cottonflower
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 108
    Age : 28
    Localisation : Grand Paris
    Points : 3875
    Date d'inscription : 24/03/2008

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Cottonflower le Dim 9 Nov - 22:33

    Zoucan a écrit:Je vois.
    En revanche, je ne suis absolument pas t'accord avec le rôle de l'enseignant en primaire, que ce soit du primaire au lycée, ou après, le rôle d'un enseignant ne doit jamais être "apprendre comment vivre en société", ce rôle incombe aux parents

    Un parent t'apprend à obéir à d'autres adultes, t'apprend qu'il y a des règles à respecter. Mais ils ne peuvent pas avoir le rôle socialisant de la maternelle : tu apprends à travailler en groupe (si si !), tu apprends à rester assis sur ta chaise (on dirait pas, mais il parait que c'est un des trucs les plus difficiles, même chez les gamins calmes), et j'en passe.
    Et aussi, tu développes tes euh... capacités psychomotrices. En faisant de la pâte à modeler et en barbouillant avec de la gouache (beaucoup sur les meubles, beaucoup sur les habits, beaucoup sur la figure, pas beaucoup sur le papier.), tu apprends aussi à "lire" (on te lit des histoires, tu es amené à interagir avec des livres, touça). Bon sur ces derniers points, c'est vrai que les parents ont aussi un rôle à jouer. Globalement, les enfants qui continuent à s'épanouir chez eux réussissent mieux après (encore que pas toujours), mais il faut tenir compte du rôle universel de l'école : elle est censée fournir une même éducation à tous, suffisante pour faire des études, c'est-à-dire qu'elle ne doit pas reposer sur le rôle complémentaire des parents.

    C'est un peu confus, mais je me comprends =)
    Et si tu pouvais détailler sur le ministère de l'Instruction Publique, ça serait chouette, parce que je vois pas trop non plus ce en quoi ça consiste.

    Invité
    Invité

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Invité le Mar 11 Nov - 23:05

    Bien sûr, bien sûr, je peux détailler. Ponpon, ce serait d'ailleurs plus la nostalgie de la troisième République. ^^

    La palme d'or cannois est un magnifique exemple pour illustrer mes propos : l'école de la république, ce n'est pas là où on devait apprendre le mieux vivre ensemble, mais là où on devait s'instruire, et apprendre, tout court. C'est l'Instruction Publique, le savoir.
    L'école a renoncé, et le prof du film, a renoncé à la position d'autorité hiérarchique et à transmettre un savoir : il croit que l'école c'est apprendre à vivre ensemble (ça, je m'en tape), et quand Cantet fait sa promo, il méprise les bons élèves, et vente la créativité de ces élèves, incultes, qui parlent pitoyablement français, et passe son temps a expliquer la légitimité du savoir, la grande discussion : imparfait du subjoncitf utile ?
    Mais quelle est l'utilité du savoir ? Il en est à justifier cela. Écoutez vous parlez, vous comprendrez pourquoi, à t'on envie de leur dire.
    L'élève ne doit pas être au centre du systême éducatif, comme il l'est actuellement, mais cela doit être le savoir, et seulement le savoir. Pour preuve, on le voit clairement, le niveau s'est écroulé.
    avatar
    Ponpon
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 84
    Age : 31
    Localisation : Montpellier
    Points : 3811
    Date d'inscription : 24/05/2008

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Ponpon le Jeu 13 Nov - 0:47

    D'accord, je disais juste ça parce que j'ai cru comprendre que c'est lui qui l'avait crée...afin de faire des bons fonctionnaires à la solde du régime....

    Sinon pourquoi pas c'est un point de vue...Je ne le partage pas forcémet mais pourquoi pas...
    avatar
    Ouroboros
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 60
    Age : 27
    Localisation : Cergy
    Points : 3641
    Date d'inscription : 31/10/2008

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Ouroboros le Ven 14 Nov - 21:25

    Bien d'accord avec Zoucan, on confond de plus en plus le rôle des parents et celui de l'école.
    Le rôle des parents, à mon sens, est d'éduquer l'enfant afin de le préparer à la vie en société, et de lui permettre de vivre avec les autres en harmonie (c'est utopique, je sais bien, mais il faut bien pousser parfois les idées vers l'utopique pour aller le plus loin possible dans les faits). Là dessus, on retombe sur Freud, et surtout sur Winnicott, le bon maternage, la frustration nécessaire, et l'opposition entre principe de plaisir et principe de réalité.
    Par contre, ce n'est pas du tout le rôle de l'école/collège/lycée/fac qui a pour but d'instruire l'enfant, lui permettant d'emmagasiner des connaissances, méthodes, idées, et structurant sa pensée afin de lui permettre de s'insérer dans la vie active.

    Les deux partis sont donc indispensables et indissociables, mais on observe parfois une carence pour le premier, et une déviation du rôle du premier en le rôle du second. Comme le proposait Zoucan comme exemple, le dernier palme d'or Cannois (faut avouer que c'était dur de passer après Persépolis) montre cette dérive dans une classe dont le prof accomplis certes un certain travail nécessaire, mais ce travail n'est pas le sien et il n'a à mon avis pas le faire même s'il est manquant chez certains de ses élèves (je suis pas clair là, si ?).

    Ensuite, la maternelle a aussi un rôle socialisant, comme le soulevait Cottonflower ("Mais ils ne peuvent pas avoir le rôle socialisant de la maternelle : tu
    apprends à travailler en groupe (si si !), tu apprends à rester assis
    sur ta chaise (on dirait pas, mais il parait que c'est un des trucs les
    plus difficiles, même chez les gamins calmes), et j'en passe."). J'approuve complètement, et ne reviendrais pas là-dessus.

    On pourrait éventuellement admettre que le collège et le lycée achèvent de mettre à l'individu des limites basées sur le respect (respect pris dans le sens du fait de considérer l'individu comme une fin et non comme un moyen, pas dans l'un des multiples sens qu'on lui donne maintenant dans les multiples discours des uns et des autres partout dans l'échiquier politique, dans tout ce qui est social, ...) et surtout la mesure, mesure qui semble parfois bien du discours de certains, ou trop présente chez d'autres, par excès de prudence.

    L'intégration de connaissances et de méthodes prime, à mon sens, sur tous les autres rôles que je considèrerait comme mineurs de l'éducation nationale (maternelle exclue).

    C'est un peu fouillis, non ?

    Invité
    Invité

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Invité le Ven 14 Nov - 21:32

    Assez clair à mon sens. ^^ J'approuve tout à fait.

    Contenu sponsorisé

    Re: Le système éducatif Français

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 19 Oct - 9:36