Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Plan 9 from Outer Space - Ed Wood (1959)

    Partagez
    avatar
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487610
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Plan 9 from Outer Space - Ed Wood (1959)

    Message par S. le Mer 28 Mai - 23:33

    Plan 9 from outer space réalisé par Ed Wood




    Avec Tom Keene, Tor Johnson, Vampira


    Synopsis
    Des extraterrestres appliquent le plan 9 destine a manoeuvrer les terriens. Plan diabolique, il consiste a la résurrection des morts en introduisant des électrodes à longue portée stimulant la glande pinéale de cadavres récemment enterrés.

    Critique : Il faut tenir. Le film qui dure une heure et quelques minutes semblent en faire deux. Tim Burton a fait hommage à ce réalisateur en montrant son manque de talent cinématographique. Plan 9 est peut être le summum de la naïveté d'Ed Wood. Nous prennait-il pour des bouffons ? Probablement que non. Les incohérences s'enchaînent sur un fond d'effets ratés, de musiques atrophiées, de scènes mal menées, aucunement encadrée, et nous offrant peut être le plus mauvais jeu que des acteurs peuvent parfaire. Les extra terrestres ont des appareils ridicules, leurs symboles sont bouffons à souhait. Les discours moralisateurs sont dénués de toute subtilité. Les Zombies sont joués à la manière des vampires. Et pour couronner le tout, un semblant d'américanisation flotte.

    Un niveau si abyssal, qu'il en devient presque poétique, à notre époque, et qui lui vaut le titre du " Plus mauvais film de tous les temps ", un titre plutôt amusé et sans méchanceté, pour un film de série Z qui n'avait pas de réel ambition, et des moyens faibles.

      La date/heure actuelle est Lun 10 Déc - 6:57