Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    L'avortement

    Partagez

    Sondage

    L'avortement

    [ 14 ]
    93% [93%] 
    [ 0 ]
    0% [0%] 
    [ 1 ]
    7% [7%] 

    Total des votes: 15
    S.
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487708
    Date d'inscription : 04/02/2008

    L'avortement

    Message par S. le Sam 1 Mar - 3:35

    Un autre sujet intéressant découlant du topic Peine de Mort : l'avortement. L'avortement donc, ou l'IVG chez l'être humain, au-delà d'un phénomène physiologique concernant la femme enceinte et l'embryon ou le fœtus qu'elle porte, est un phénomène social, touchant la cellule familiale et la société dans leurs valeurs morales. À ce titre, il n'y a rien d'étonnant qu'il soit sujet à controverse tant du point de vue juridique que religieux et philosophique. Le débat est spécialement vif, car ce qui constitue l'un des pires crimes pour les uns (meurtre d'un être innocent et sans défense) représente un droitpour les autres (libre disposition de son corps, pour la femme). [définition d'après Wikipédia]
    Dream
    Dream
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 124
    Age : 33
    Localisation : Rennes - Cleunay
    Points : 4057
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Dream le Sam 1 Mar - 20:00

    Pour ma part, je n'approuve pas tellement ceci, quoi que je ne suis pas contre non plus.
    Pour, oui malheureusement, certaines jeunes filles se voient recevoir les conneries d'un mec trop bourré, ou voir même la fille elle même un peu trop volage. Donc souvent la personne ou les si l'homme assume sa connerie, n'ont pas les moyens pour accueuillir et gérer un enfant, et comme la bêtise est arrivé, il faut bien... supprimer le problême en parlant très vulgairement!
    Contre cependant, pour ce genre de situation il faut prévoir, surtout avec la centaine voir le millier de publicité de prévention qui circule sur la télévision, voir même le net. (ne serait-ce que pour citer ce foutu skyblog et ces forums Rolling Eyes )

    Donc avis final, plutot pour...
    Baptiste
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 30
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 4093
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Baptiste le Dim 2 Mar - 4:05

    C'est sur, mieux vaut un Ivg clandestin suivit d'une stérilité. Rolling Eyes

    J'ai une haine viscérale contre les anti-Ivg. A 12 semaines il n'y a pas d'être humain, c'est tout. Le débat s'arrete là.
    Anna
    Anna
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 37
    Age : 36
    Localisation : In Between Dreams
    Points : 4033
    Date d'inscription : 02/03/2008

    Re: L'avortement

    Message par Anna le Dim 2 Mar - 12:31

    En tant que possible hôte de ces petites créatures, je suis bien sûr pour la préservation absolue du droit à l'avortement, et en ce sens la récente jurisprudence qui accepte la reconnaissance d'un statut administratif aux foetus à n'importe quel moment de la gestation, au cas où celle-ci n'aboutirait pas (inscription à l'état civil et droit de récupèrer le foetus auparavant brûlé par les hopitaux, ce que je ne juge pas ici), me fait bien peur car elle est un argument massif pour les pro lifes.

    Alors, comme pour chaque chose sur cette basse Terre, il y a des abus et des filles qui, oui, considèrent l'IVG comme moyen de contraception.
    Pour l'immense majorité, c'est absolument tout sauf une partie de plaisir, et l'avortement médicamenteux n'est d'ailleurs pas en reste.

    Ce que vient d'écrire Baptiste est on ne peut plus vrai: la légalisation d'une telle pratique qui a toujours éxisté et existera toujours, permet d'éviter bien des drames, et encore, il faut voir combien de jeunes femmes décident chaque année, pour des raisons de délai, d'aller faire cela à l'étranger.

    A l'heure actuelle, la définition d'un humain n'a été donnée par personne au stade prénatal, et les scientifiques ne sont pas d'accord.
    Je ne vois pas pourquoi le doute bénéficierait nécessairement aux anti IVGs et je remarque que les hommes sont toujours aussi prompts à s'emparer d'un sujet, et à le juger, quitte à outrepasser le droit des femmes sur leur corps.
    avatar
    morgane
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 14
    Age : 29
    Localisation : chevrières
    Points : 4045
    Date d'inscription : 18/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par morgane le Ven 7 Mar - 21:20

    C'est sur, mieux vaut un Ivg clandestin suivit d'une stérilité.

    J'ai une haine viscérale contre les anti-Ivg. A 12 semaines il n'y a pas d'être humain, c'est tout. Le débat s'arrete là.

    Je suis pour l'IVG, si c'est possible d'être pour ce genre d'acte ! Bien sûr, c'est une chance de pouvoir y accéder dans plusieurs cas.
    Mais ce que tu tiens comme propos me révolte vraiment ! Comment peut-on juger une chose pareille. S'il existe un défaut chez l'être humain c'est de croire que tout ce qui fait un homme civilisé et intelligent, c'est la capacité à donner un avis sur tout ! S'il vous plaît, pour connaître des personnes ayant été dans ce cas, l'IVG n'est pas quelque chose de bien (même si nécessaire), c'est la pire chose qui peut arriver à une femme car c'est bien de femme dont nous parlons et non de jeune-filles ! La maturité n'est alors pas voulue dans ces histoires, elle s'impose d'elle même comme une punition ! De plus, le temps de s'en remettre, même avec des aides psychologiques, des personnes à l'écoutes, des soutiens ... est beaucoup plus long qu'on ne peut le croire, encore une fois je dis ça pour avoir accompagner quelqu'un.
    Je souhaite à toute les femmes du monde de ne pas être confronté à cela, vive l'innocence.
    Senda
    Senda
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 48
    Age : 29
    Localisation : 95
    Points : 4033
    Date d'inscription : 01/03/2008

    Re: L'avortement

    Message par Senda le Ven 7 Mar - 23:16

    C'est évident que l'avortement n'est pas une partie de plaisir. Evident aussi qu'un amas de cellules dont la ressemblance oscille entre un têtard et un bébé singe n'est pas à considérer comme une personne. Evident que même si le foetus ressent des choses et réagit plus ou moins, il n'est pas non plus à considérer comme une personne (les animaux aussi réagissent à certaines stimulation et on ne se gêne pourtant pas pour les piquer quand nécessaire). Ce qui m'énerve particulièrement c'est de lire "il y a des filles qui en abusent" qui en abuse ? qui sommes nous pour juger une fille qui enchaine les avortements ? Comme l'a dit Morgane, l'avortement cause un profond traumatisme et chacune réagit différemment. D'où parfois un enchainement de relations non protégées (c'est un moyen comme un autre de se punir, bref jsuis pas psy). Ajoutons à cela les cas où la cellule familiale en question entre en action...

    Je trouve très inquiétant et assez malsain également le fait de considérer légalement les foetus (surtout en cas de décès très tôt avant la naissance) est-ce que chaque mois on célèbre la mort de nos follicules non fécondés ? (oui oui je caricature)

    Enfin le fait que ceux qui se considèrent comme compétents pour juger des questions soient massivement des hommes est évidemment pas surprenant mais assez révoltant et implique que toutes les femmes soient trèèèèèès vigilantes quant aux mesures adoptées...

    (et bonne journée de la femme en avance, vi c'est demain)
    Baptiste
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 30
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 4093
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Baptiste le Sam 8 Mar - 1:35

    morgane a écrit:
    C'est sur, mieux vaut un Ivg clandestin suivit d'une stérilité.

    J'ai une haine viscérale contre les anti-Ivg. A 12 semaines il n'y a pas d'être humain, c'est tout. Le débat s'arrete là.

    Je suis pour l'IVG, si c'est possible d'être pour ce genre d'acte ! Bien sûr, c'est une chance de pouvoir y accéder dans plusieurs cas.
    Mais ce que tu tiens comme propos me révolte vraiment ! Comment peut-on juger une chose pareille. S'il existe un défaut chez l'être humain c'est de croire que tout ce qui fait un homme civilisé et intelligent, c'est la capacité à donner un avis sur tout ! S'il vous plaît, pour connaître des personnes ayant été dans ce cas, l'IVG n'est pas quelque chose de bien (même si nécessaire), c'est la pire chose qui peut arriver à une femme car c'est bien de femme dont nous parlons et non de jeune-filles ! La maturité n'est alors pas voulue dans ces histoires, elle s'impose d'elle même comme une punition ! De plus, le temps de s'en remettre, même avec des aides psychologiques, des personnes à l'écoutes, des soutiens ... est beaucoup plus long qu'on ne peut le croire, encore une fois je dis ça pour avoir accompagner quelqu'un.
    Je souhaite à toute les femmes du monde de ne pas être confronté à cela, vive l'innocence.

    Pour dire vrai: j'ai failli être pére.
    Comme l'explique Anna, les scientifiques sont incapables de donner une réponse sur l'humanité d'un embryon, tout comme la philosophie. Alors une pensée pratique des choses, presque pascalienne, s'impose: Considérer l'embryon comme un enfant, c'est s'y attacher, et c'est souffrir forcément. Considérer l'embryon comme une tache de sperme rend l'acte banal, indolore psychologiquement. C'est un choix entre la quasi-dépression et la santé: l'hatitude a adopter n'est-elle pas..évidente ? A douze semaines, il n'y a rien, pas même un grossissement de ventre. C'est une simple histoire de représentation. Croire que la personne existe, à quoi ça sert ?
    Le danger de ma pensée est qu'en banalisant l'acte, le taux d'avortement augmente. Certes.
    Un peu d'humanisme bordel, la femme n'a pas a souffrir pour ça, l'homme non plus. C'est un accident, ça se répare. Le morale chrétienne est vraiment chiante parfois.
    Senda
    Senda
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 48
    Age : 29
    Localisation : 95
    Points : 4033
    Date d'inscription : 01/03/2008

    Re: L'avortement

    Message par Senda le Sam 8 Mar - 13:07

    Je suis tout à fait d'accord, tout dépend des parents et de leur vitesse à s'attacher au futur enfant. Juste pour précision, il y a plusieurs siècles, les enfants n'étaient considérés comme des personnes que vers 7 ans et ce, à cause d'un taux de mortalité extrèmement élevé (pour tenter de limiter autant que faire se peut la douleur d'une perte). Aujourd'hui on en est arrivé à donner un statut de personne avant même la naissance grâce aux immenses progrès scientifiques...à méditer et à mettre en rapport sur l'action positive ou négative de la science
    S.
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487708
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par S. le Sam 8 Mar - 15:05

    On peut même allé plus loin et se dire que " ne pas faire l'amour " c'est empêcher la naissance d'un enfant. Car avorter est certainement plus "empêcher la naissance" que "tuer un être vivant". Je pense aussi que c'est un acte suffisamment traumatisant pour la mère, et que, même s'il ne faut pas le banaliser, les culpabiliser n'arrangera rien..
    Dream
    Dream
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 124
    Age : 33
    Localisation : Rennes - Cleunay
    Points : 4057
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Dream le Sam 8 Mar - 15:34

    S. Dorva a écrit:Je pense aussi que c'est un acte suffisamment traumatisant pour la mère, et que, même s'il ne faut pas le banaliser, les culpabiliser n'arrangera rien.

    Tout a fait d'accord, une connaissance proche de ma meilleure amie. Que je n'apprécie pas tellement pour son côté je profite de la vie et les règles je m'en tape. A appelé ma meilleure amie il y a quelques jours en pleure car elle venait de se faire avorter. Et franchement à ce moment la je pense pas qu'il vaille la peine de lui en remettre une couche par dessus. (surtout qu'elle s'en voulait à mort et répétait elle-même : "J'ai tuer mon bébé..." ) Rien de très joyeux effectivement.
    Blabla magique
    Blabla magique
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 47
    Age : 40
    Localisation : miou
    Points : 4033
    Date d'inscription : 26/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Blabla magique le Sam 8 Mar - 16:46

    .


    Dernière édition par Blabla magique le Ven 20 Nov - 20:02, édité 2 fois
    Senda
    Senda
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 48
    Age : 29
    Localisation : 95
    Points : 4033
    Date d'inscription : 01/03/2008

    Re: L'avortement

    Message par Senda le Sam 8 Mar - 17:27

    Personnellement je pense que l'adoption peut se révéler encore plus traumatisante qu'un avortement vu qu'il faut se séparer du bébé qu'on a porté 9 mois et qu'on a fait naître.
    Avant de juger le nombre d'avortements, il serait judicieux de donner des chiffres précis et des clés de comparaison.
    Quant à la pilule gratuite et aux centres de planning familial, ce sont des mesures relativement récentes et il faut pas être très intelligent pour comprendre ce qui empêche une fille d'y aller (peur du regard des autres surtout si c'est dans sa ville)
    Blabla magique
    Blabla magique
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 47
    Age : 40
    Localisation : miou
    Points : 4033
    Date d'inscription : 26/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Blabla magique le Sam 8 Mar - 22:03

    .


    Dernière édition par Blabla magique le Ven 20 Nov - 20:03, édité 2 fois
    Senda
    Senda
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 48
    Age : 29
    Localisation : 95
    Points : 4033
    Date d'inscription : 01/03/2008

    Re: L'avortement

    Message par Senda le Sam 8 Mar - 22:55

    Le risque de croiser quelqu'un, la peur d'être jugé etc.
    Je persiste à dire que l'adoption est plus traumatisante par rapport à une ivg pratiquée en début de grossesse mais je pense que ça dépend vraiment du point de vue de la personne donc le débat risque de tourner en rond...
    Blabla magique
    Blabla magique
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 47
    Age : 40
    Localisation : miou
    Points : 4033
    Date d'inscription : 26/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Blabla magique le Sam 8 Mar - 22:57

    .


    Dernière édition par Blabla magique le Ven 20 Nov - 20:03, édité 2 fois
    avatar
    morgane
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 14
    Age : 29
    Localisation : chevrières
    Points : 4045
    Date d'inscription : 18/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par morgane le Lun 10 Mar - 0:48

    bon je donne encore mon avis sur la question. Il me semble que dramatiser l'acte, blâmer quelqu'un à ce propos n'est que pure idiotie, et incompréhension...même si néanmoins c'est aussi une façon pour beaucoup de témoigner un besoin d'aide, peut être une difficulté plus complexe et profonde à surmonter.
    Mais dans chaque cas cela peut être différent, et l'héritage que l'on a de nos ancêtre, de nos parents, à mon avis, n'est pas a négliger.
    Mais je voudrais exprimer le fait que, pour moi, considérer cet être vivant en tant qu'hôte d'une vie, n'est pas une façon de souffrir plus mais de respecter tout les être vivants de la terre et ainsi apprendre à avoir conscience de ses actes !
    L'ignorance, pour moi, est la pire des choses, et enfouie les souffrances qui ressurgiront mieux plus tard, on a le droit d'aller mal ce n'est pas une maladie. La reconnaissance de l'être vivant, c'est aussi la reconnaissance de la femme qui l'a hébergé, quelqu'en soit la durée. Et je pense aussi que cela permet de mieux accepter les choses et de construire son bonheur dessus. Car l'avortement est un acte de liberté au bonheur.

    il y a plusieurs siècles, les enfants n'étaient considérés comme des
    personnes que vers 7 ans et ce, à cause d'un taux de mortalité
    extrèmement élevé (pour tenter de limiter autant que faire se peut la
    douleur d'une perte). Aujourd'hui on en est arrivé à donner un statut
    de personne avant même la naissance grâce aux immenses progrès
    scientifiques...

    Je pense qu'une question subsiste dans tout ça : comment peut-on savoir si malgré cette pratique les personnes n'étaient pas traumatisées ? Je connais une personne assez agée qui a souffert de l'amour qu'elle n'a pas eu de sa mère, après la mort d'un autre enfant...est-ce lié ?

    Enfin pour la question de la contraception, il ne faut pas oublier qu'il est difficile de trouver une contraception saine et efficace qui convienne à tout le monde ! En effet la pillule n'est pas supportée par beaucoup de femme (j'en fait partie) et cause des effets indésirables, de plus elle ne protège pas du SIDA.
    On pourrais ainsi faire l'inventaire de chaque moyen de contraception. De plus l'information sur la valeur élevée des risques de grossesse pour une femme saine et en bonne santé, est très grand ! La précision des pratiques à risque est trop peu importante...
    S.
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487708
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par S. le Lun 10 Mar - 1:20

    (Une petite remarque légerement hors propos, l'on pourrait en effet faire un Dossier sur la contraception. Il est évident que ce forum n'a pas encore grande influence, mais ça ne peut faire de mal à personne...)
    Blabla magique
    Blabla magique
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 47
    Age : 40
    Localisation : miou
    Points : 4033
    Date d'inscription : 26/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Blabla magique le Lun 10 Mar - 20:39

    .


    Dernière édition par Blabla magique le Ven 20 Nov - 20:03, édité 2 fois
    Senda
    Senda
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 48
    Age : 29
    Localisation : 95
    Points : 4033
    Date d'inscription : 01/03/2008

    Re: L'avortement

    Message par Senda le Lun 10 Mar - 21:38

    tu as testé toutes les pilules pour dire ça ? j'ai dans mon entourage direct des cas de filles qui ne supportent pas du tout la pilule ou qui, malgré plusieurs essais, conservent des effets indésirables (envie de vomir etc) moi même j'en subis quelques uns alors ne dis pas qu'ils existent pas o_ô
    Blabla magique
    Blabla magique
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 47
    Age : 40
    Localisation : miou
    Points : 4033
    Date d'inscription : 26/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par Blabla magique le Lun 10 Mar - 22:27

    .


    Dernière édition par Blabla magique le Ven 20 Nov - 20:03, édité 2 fois
    avatar
    morgane
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 14
    Age : 29
    Localisation : chevrières
    Points : 4045
    Date d'inscription : 18/02/2008

    Re: L'avortement

    Message par morgane le Lun 17 Mar - 1:03

    je trouve que faire un dossier pourrais être interressant pour continuer la discution. Par ailleurs je pense vraiment que la pillule c'est pas fait pour tout le monde. ça perturbe forcemment le cycle hormonal (c'est fait exprès) et donc par conséquent je considère ça mauvais pour la santé, je sais je suis une mamie a tenir ces propos mais je ne changerais pas d'avis là dessus : c'est pratique mais ça reste contre nature !
    Pour ce qui est des autres moyens, biensûr qu'il en existe de multiples mais ils ne sont pas fiables à 100% et ils ne sont pas forcemment disonibles facilement, ils peuvent même être cher !
    Quand j'entends ca, je me dis quelle désinformation !!!!!

    donc non je ne suis pas désinformée je dis juste que en connaissance de cause c'est jamais facile de trouver le bon truc pour chacun !
    Stu
    Stu
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 78
    Age : 28
    Localisation : Paris
    Points : 3953
    Date d'inscription : 20/05/2008

    Re: L'avortement

    Message par Stu le Mer 21 Mai - 21:38

    Anna a écrit:Je remarque que les hommes sont toujours aussi prompts à s'emparer d'un sujet, et à le juger, quitte à outrepasser le droit des femmes sur leur corps.

    Hmm, je suis pas sûr d'avoir compris, y'aurait moyen que tu développes Smile ?
    Khärynn
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003730
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: L'avortement

    Message par Khärynn le Jeu 22 Mai - 22:50

    Peut être qu'elle voulait dire que les hommes aiment bien parler de ce qu'ils ne peuvent pas expérimenter directement et donner leurs opinions?
    (Je dis ça je dis rien)
    Stu
    Stu
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 78
    Age : 28
    Localisation : Paris
    Points : 3953
    Date d'inscription : 20/05/2008

    Re: L'avortement

    Message par Stu le Jeu 22 Mai - 23:53

    Z'avez des avis sur les capotes (masculine entends-je) j'espère. Ne serait-ce que succinct (j'sais pas genre, saibien, ou saimal ou... hein :bounce: ).

    Donc non s'pas ça qu'elle a voulu dire.

    Edit edit edit : Oulalalala loin de moi l'idée atroce, rétroactivement réactionnaire de comparer la capote à l'avortement ! En conséquence je chercherai un autre comparaison plus tard.

    Contenu sponsorisé

    Re: L'avortement

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 18 Mar - 16:39