Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36

anipassion.com

    La législation et l'homosexualité

    Sondage

    La législation et l'homosexualité

    [ 22 ]
    La législation et l'homosexualité - Page 2 Bar_left61%La législation et l'homosexualité - Page 2 Bar_right [61%] 
    [ 12 ]
    La législation et l'homosexualité - Page 2 Bar_left33%La législation et l'homosexualité - Page 2 Bar_right [33%] 
    [ 2 ]
    La législation et l'homosexualité - Page 2 Bar_left6%La législation et l'homosexualité - Page 2 Bar_right [6%] 

    Total des votes: 36
    Camille
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 30
    Localisation : Paris
    Points : 4103
    Date d'inscription : 19/05/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Camille le Lun 16 Juin - 21:35

    Le principe du mariage, aujourd'hui, se base essentiellement sur des accords financiers entre les futurs contractants (et pas dilatés, diront les mauvais esprits); je m'explique: ce que réclament les homosexuels, ce n'est pas seulement une sorte d'égalité morale et juridique, mais bien une reconnaissance de leur situation affective et sociale ( celle d'un couple comme les autres, donc) et une sécurité matérielle à égalité avec les couples hétéros.
    Si l'un des deux meurt, est-ce que l'autre peut en hériter? Quand un couple vit depuis un certain temps ensemble ( parfois des décennies, assurant ainsi sa stabilité), il peut revendiquer une sorte de légitimité juridique. Chacun s'aliène les biens de l'autre au profit d'une entité, le couple. C'est vraiment l'idée de protéger l'autre si l'un des deux est malade, décédé ou séparé. Plusieurs cas ont été difficilement traité, déjà.

    J'ajoute une info de dernière minute: l'Etat de Californie vient d'autoriser le mariage homosexuel.
    Khärynn
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 30
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003821
    Date d'inscription : 29/04/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Khärynn le Lun 16 Juin - 21:47

    Entièrement d'accord avec toi.
    Pis je l'ai toujours dit: Schwarzy c'est le meilleur!
    Stu
    Stu
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 78
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 4044
    Date d'inscription : 20/05/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Stu le Lun 16 Juin - 21:50

    Camille a écrit:Le principe du mariage, aujourd'hui, se base essentiellement sur des accords financiers entre les futurs contractants (et pas dilatés, diront les mauvais esprits); je m'explique: ce que réclament les homosexuels, ce n'est pas seulement une sorte d'égalité morale et juridique, mais bien une reconnaissance de leur situation affective et sociale ( celle d'un couple comme les autres, donc) et une sécurité matérielle à égalité avec les couples hétéros.

    Ceci dit, tous les couples homosexuels ne réclament pas le mariage, loin de là. Il ne faut pas présenter ça comme une revendication unitaire et homogène.
    Camille
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 30
    Localisation : Paris
    Points : 4103
    Date d'inscription : 19/05/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Camille le Mar 17 Juin - 21:54

    Bien sûr que non. Mais visiblement, la législation apparaitrait comme un droit pour tous, hétéros et homos.

    J'ajoute une dernière chose, que S. partage avec moi: la différenciation entre garçons et filles adoptés/élévés par des couples homosexuels: un garçon par des lesbiennes, une fille par des gays, ou un garçon par des gays, une fille par des lesbiennes... quel résultat? Et cela au-delà de "moi je fais le papa, moi la maman", il importe de se poser cette question de l'identité de l'enfant en fonction de celle du couple.
    Même si personne ne voudrait trop en parler, parce que cela entrainerait une sorte débat à l'intérieur du débat, la question mérite d'être posée, à mon avis.

    Enfin, pourquoi ne pas tester l'expérience: prenez des jumeaux, Luc et Léa (arbitrairement) et séparez-les à la naissance; donnez-en un aux parents biologiques, l'autre à un couple homosexuel ( d'hommes ou de femmes). Puis attendez une vingtaine d'années et réunissez les enfants. Et vous verrez ce qui adviendra: lequel sera le plus équilibré ( si tant est qu'il y en est un de plus, ou de moins que l'autre, ou tout court), lequel deviendra transsexuel et ira former un couple homosexuel avec son frère ( je sais, je vais trop loin, mais reconnaissez que l'expréience, même inique, serait intéressante), ou tout simplement, quelle sera leur attitude l'un vis-à-vis de l'autre, de leur éducation, de leurs parents et de leur propre identité...
    Benjamin
    Benjamin
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 25
    Age : 30
    Localisation : Paris
    Points : 4018
    Date d'inscription : 13/06/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Benjamin le Mer 18 Juin - 10:57

    Et puis, on le sait bien, pour l'équilibre d'un enfant, il lui faut un papa et une maman. Et d'ailleurs, quand il est tout petit, il a fort besoin de sa mère. Que faire pour les couples homosexuels? C'est une question bien difficile...mais cet équilibre homme/femme me paraît nécessaire.
    Baptiste
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 31
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 4184
    Date d'inscription : 07/02/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Baptiste le Ven 20 Juin - 0:14

    Bah, un couple homme/homme ou femme/femme n'est surement pas plus destructif qu'un couple divorcé.
    Benjamin
    Benjamin
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 25
    Age : 30
    Localisation : Paris
    Points : 4018
    Date d'inscription : 13/06/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Benjamin le Ven 20 Juin - 1:56

    Oui...je suis bien d'accord avec toi Baptiste. Mais dans ce cas, autant faire des enfants même après le divorce. Ce que je veux dire, c'est que, même si les divorces se multiplient, autant donner les bonnes bases à un enfant, afin que son éducation se passe de la meilleure manière possible.
    Camille
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 30
    Localisation : Paris
    Points : 4103
    Date d'inscription : 19/05/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Camille le Ven 20 Juin - 12:00

    Ce n'est pas une idée de "destruction "de l'enfant, mais bien de construction et d'équilibre de celui-ci, par l'apport de repères identitaires qui lui permettront de grandir et de se situer en tant qu'homme ou femme, à son tour.

    Une idée qui faisait se lever les lobbys pro-homosexuels et que je replace ici à dessein de provocation ( vous l'avez certainement entendu): " bah, les pédés, les guouines, pourquoi leur donnez des gosses vu qu'ils peuvent pas en faire naturellement ? c'est que c'est un signe, ça, hein, Mauricette?"

    Vous m'opposerez qu'il y a des couples hétéros qui adoptent parce qu'ils ne peuvent pas avoir d'enfant.
    Soit. Mais qu'ils soient homos ou hétéros, il y a nécessité à de longues et lourdes démarches administratives et sociales, à des enquêtes psychologiques, sur l'équilibre du couple, sa stabilité, et sur les repères moraux que l'enfant y trouvera. Son bon développement est essentiel. Nous n'allons pas confier un enfant maltraité, abandonné à la naissance, étranger, ayant perdu ses parents, ou le séparer de ses frères et soeurs restants, à des gens, comme ça. Mettez-vous à la place de ce gamin: il a trois ans, ses parents l'ont maltraité, il n'a reçu aucune amour, ni paternel, ni maternel, il vit avec d'autres gosses dans une misère affective, et on lui présente deux dames, ou deux messieurs, et on lui dit: "tiens, voilà ta... ton........ enfin, tes nouveaux parents."

    Je sais que je vais en choquer plus d'un, mais je ne condamne rien, je pose simplement des questions. Un couple homosexuel peut certainement élever un enfant aussi bien qu'un couple hétéro. Mais l'enfant, là-dedans? Il ne faut pas oublier ce qu'il a traversé. Adopter en enfant, ce n'est pas le prendre tout neuf, tout frais; c'est prendre ses souvenirs, ses blessures, et il n'est pas si incertain qu'il se révolte devant une situation qu'il n'a pas demandé et qu'il pourrait très bien, de lui-même, rejeter. Et après?
    Khärynn
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 30
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003821
    Date d'inscription : 29/04/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Khärynn le Dim 22 Juin - 14:54

    Mais l'enfant, là-dedans? Il ne faut pas oublier ce qu'il a traversé. Adopter en enfant, ce n'est pas le prendre tout neuf, tout frais; c'est prendre ses souvenirs, ses blessures, et il n'est pas si incertain qu'il se révolte devant une situation qu'il n'a pas demandé et qu'il pourrait très bien, de lui-même, rejeter.
    Préferait rester dans un orphelinat ?
    ... Est ce que passé un certain âge les enfants ont le choix?...
    Intéressant en fait les modalités de l'adoption. M'y interesserai un jour quand j'aurai la motivation...
    Malie
    Malie
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 199
    Age : 29
    Localisation : romans
    Points : 4089
    Date d'inscription : 23/06/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Malie le Lun 23 Juin - 15:46

    Je viens de lire les trois pages et ce qui me choque c'est que vous parlez encore de "papa" et de "maman" au sein d'un couple homosexuel.
    A mon sens, dans un couple homosexuel il y a deux "papas" ou deux "maman", et aucun des deux membres du couple ne devrais endosser le role de l'autre sexe. (c'est a dire une femme se considerer comme le pére de l'enfant par exemple)

    Pour moi avoir un pére et une mére, de nos jours c'est la norme, mais rien ne nous empéche de faire évoluer ca. Il y a déjà des enfants dont les parents sont homosexuels, ils n'ont pas de troubles particuliers à ce que je sache.
    M'est avis qu'un enfant, plus que de l'autorité d'un pére et de l'amour d'une mére (parce que ce concept me semble sexiste et dégradant), a juste besoin d'amour, et d'un cadre. Je ne voit pas pourquoi les deux parents ne pourraient pas exercer à la fois l'autorité et montrer preuve d'amour, a part égale. Même dans les couples étéro, c'est de plus en plus vrai, il y à beaucoup moins de differences entre le pére et la mére qu'a une époque. On est plus dans les années 50.

    Aprés évidement, pour les premiers enfants adoptés par des homosexuels, ce sera un peu dur au niveau de l'acceptation par les autres gamins à l'école, peut'étre qu'on se moquera un peu d'eux, mais il faut surement en passer par là, pour qu'un jour la situation soit jugée "normale".
    Camille
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 30
    Localisation : Paris
    Points : 4103
    Date d'inscription : 19/05/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Camille le Mar 24 Juin - 22:29

    "Normale". Le mot si dangereux et pourtant clé du débat est enfin sorti. Merci de l'avoir fait, Malie.

    La question est en effet aussi celle de la "normalisation" d'une situation qui a pris de plus en plus d'importance, non pas tant par sa présence que par sa médiatisation et, pourrions-nous dire, "banalisation", voire même "démocratisation".

    Mais trois questions sont soulevées par cette idée:

    Est-ce qu'une situation multi-séculaire, ayant fondé des sociétés diverses sur un couple homme/femme est-elle normale, seulement parce qu'elle est ancienne?

    Est-il normal qu'une minorité existant depuis des siècles réclament une reconnaissance de ses droits et une égalité juridique ?

    Est-ce qu'égaliser ces deux tendances, mettre au même niveau ces deux modes de vie, ces deux sexualités, serait-ce une normalisation effective des choses - dans les mentalités, principalement? et serait-ce légitime?

    Après tout, qu'est-ce qui normal? qu'est-ce qui ne l'est pas? Tout ça, c'est une question de critères, encore...
    littlesun
    littlesun
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 9
    Age : 29
    Localisation : entre montargis et paris
    Points : 4010
    Date d'inscription : 24/06/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par littlesun le Mar 24 Juin - 22:46

    j'aurais pas pu mieux m'exprimer que Malie.
    les mentalités vont évoluer, mais il faut pas non plus être traditionnaliste.
    une législation pour les couples homosexuel ne me choquerait pas.
    Khärynn
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 30
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003821
    Date d'inscription : 29/04/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Khärynn le Mar 24 Juin - 23:08

    Pourtant les réponses me paraissent si évidente...
    Camille a écrit:Est-il normal qu'une minorité existant depuis des siècles réclament une reconnaissance de ses droits et une égalité juridique ?// Bien sûr que oui

    Est-ce qu'égaliser ces deux tendances, mettre au même niveau ces deux modes de vie, ces deux sexualités, serait-ce une normalisation effective des choses - dans les mentalités, principalement? et serait-ce légitime? //Bien sûr que oui
    natitouto
    natitouto
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 27
    Age : 30
    Localisation : Versailles
    Points : 3981
    Date d'inscription : 23/07/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par natitouto le Mer 23 Juil - 20:38

    Bien sûr, je pense de même que tavernier et heavenhell notamment, que l'adoption peut poser un problème quant au bien-être, à l'éducation de l'enfant qui manquerait d'un repère. Cependant, l'évolution de la société nous laisse à penser que ce n'est peut-être pas le pire pour l'enfant, dans l'état actuel des choses. En effet, n'est-il pas pire pour un enfant d'avoir des parents "hétéro" qui se disputent sans cesse, voire qui divorcent et ne s'entendent pas quant à la garde de l'enfant que des parents "homo" mais qui s'aiment réellement? La question au final reste entière.
    Quant au mariage, je pense sincèrement qu'il faudrait l'autoriser, dans la mesure où il concerne deux personnes, majeures et libres de leur choix.
    Camille
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 30
    Localisation : Paris
    Points : 4103
    Date d'inscription : 19/05/2008

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Camille le Mar 26 Aoû - 16:12

    Eho! Les enfants ne sont pas des biens de consommation destinés aux parents.
    N'oubliez pas qu'avant d'adopter un enfant, un couple, quel qu'il soit, subit une enquête sur sa stabilité matérielle et affective, son mode de vie et son équilibre familiale, afin de déterminer si oui ou non il peut recevoir et élever un enfant.

    Et arrêtons de donner des arguments renversant le rapport: c'est un peu simplet de dire que les couples hétéros s'engueulent et ne peuvent ainsi pas aimer un enfant alors que des couples homos qui s'aiment et peuvent ainsi fournir à l'enfant l'équilibre dont il a besoin. C'est de la caricature, et c'est facile.Et si l'on force cette logique, on va jusqu'à retirer la garde d'un enfant à un couple hétéro pour le confier à des homos!

    Si hétérosexualité et homosexualité sont, comme on le veut, deux types de sexualité équivalents, il y autant de problèmes d'un côté que de l'autre et les disputes dans un couple, et les séparations, sont un lot imprévisible et malheureusement commun aux deux types.

    Allons, soyons réalistes, un peu. Les couples qui veulent adopter un enfant ont un désir d'aimer et d'offrir leur amour à un être qui serait le leur dans le coeur, à défaut de l'avoir eu par des moyens naturels. Sur ce plan, effectivement, les homos rejoignent les coupls hétéros stériles, agés ou malades.
    Mais il y a aussi des couples , ayant déjà des enfants, qui adoptent pour offrir une chance à des enfants qui souffrent: qu'ils soient handicapés ou orphelins.
    Bref, les cas de figures reposent sur le même besoin vitale: transmettre la vie, ses expériences et un héritage, si ce n'est moral, au moins personnel ( c'est ce qu'on appelle l'éducation).
    Cela dit, il n'y a pas de doute qu'hétéros ou homos en soit capables.
    Cependant, tout le débat, depuis le début, et nous n'en sommes qu'un exemple, témoigne d'un fait: cela reste théorique. certains affirment que oui, d'autres que non, d'autres encore hésitent.
    Mais personne ne peut se permettre d'affirmer quoi que ce soit, faute de preuve concrète. Et je ne pense pas qu'on puisse juger de l'équilibre psychique d'un individu avant au moins sa majorité et son arrivée dans le cycle qui l'amènera à son tour, à... élever un enfant ( je passe le problème de "donner la vie"). Ce qui reste à faire, c'est tenter l'expérience ( de toute façon, il y en a déjà), etd e voir, d'ici dix, vingt ans, comment les enfants élevés par des couples homosexuels seront pyschologiquement.

    Contenu sponsorisé

    La législation et l'homosexualité - Page 2 Empty Re: La législation et l'homosexualité

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 17 Juin - 5:48