Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Watchmen de Zack Snyder

    Partagez
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3742
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Watchmen de Zack Snyder

    Message par Camille le Sam 7 Mar - 14:53

    C'est dans une ambiance d'ostracisme assez curieuse qu'est sorti mercredi dernier Watchmen de Zack Snyder (à qui l'on doit déjà le remake de Zombie et le testostéroné 300 - première adaptation de comics du bonhomme), alord qu'en vue des premiers sondages, il est en tête des sorties de la semaine -devant Sean Penn et Dustin Hoffman. faut dire que la campagne de promo n'a guère été très fine: deux affiches à l'esthétique un peu douteuse, l'une présentant le film comme un énième blockbuster de super héros, l'autre mettant en avant la plastique en latex d'une des protagonistes, espérant attiser l'intérêt du geek frustré et amateur de belle poupées sado maso... las! les autres affiches sont introuvables et le reste de la publicité est d'un silence déconcertant: malgré une brève apparition de promo au Grand Journal, ni la presse ni la télévision n'ont parlé de ce film, préférant vanter le passage de Duston Hoffman au César ou l'interprétation très très sensible d'Harvey Milk par Sean Penn. Soit; mais c'est une erreur grave.
    Autre explication: l'étrangeté du film, son décalage par rapport aux autres productions, ou l'étiquettage bien-pensant qui veut que, réalisateur de 300 oblige, ce film n'est plus ni moins qu'une déballage de combats hyper violents et esthétisés, un bon film pop corn sans intérêt à boycotter pour se réserver les méninges à d'autres réalisations plus "artistiques".
    Car, à part quelques illuminés, qui connait Watchmen? Pas le film, le comics. Personne, ou sinon des gros, gros fans de comics et de bande-dessinées en général. Des geeks , puisque c'est l'expression à la mode, et finalement des gens qui n'ont pas le droit de citer, sinon seulement quand il s 'agit de critiquer cette adaptation infaisable. Je ne m'étalerai pas sur son histoire, sa genèse - vous pourrez en trouver dans n'importe quel papier qui a osé en parler. Mais si je vous dis que le scénariste de ce qui - selon moi, et je ne vous garantis donc pas vraiment d'objectivité dans la suite de cet article - est LE comics du sicèle (classé par le Times, donc je ne suis pas le seul à le penser) qu'on appelle plus volontiers "roman graphique" pour lui ôter la connotation minable qu'a "comics" pour certains esprits un peu élevés; eh bien, ce scénariste, ce n'est autre que celui de V for Vendetta, celui de From Hell, celui de la Ligue des Gentlemen Extraordinaires -tous des comics à l'origine, ce qui ne fait que prouver que Watchmen n'obéit qu'à uhne logique d'adaptation - mercantile, peut-être, peut-être... mais pas seulement, parce que, comme je le disais ailleurs, le comics fournit aussi d'excellents scénarios aux écrivains en panne d'inspiration d'Hollywood; bref, c'est Alan Moore. Le bonhomme n'a pas cautionné l'adaptation - ce n'est pas étonnant, puisqu'il avait fait de même pour les autres; mais le dessinateur, lui Dave Gibbons, y a participé activement, garantie d'un certain respect de l'oeuvre. Du reste, inutile de palabrer sur le sujet, pour ceux qui seraient curieux d'en savoir plus, avant ou après avoir vu le film, la lecture de ce chef-d'oeuvre de narration est vivement recommandée, si toutefois vous parvenez à en trouver un exemplaire (puisque, visiblement, même les Fnacs ont décidé de rester silencieuses là-dessus), de préférence en version anglaise...
    Le film, quant à lui, n'est pas un film de super héros, comme on pourra nous en râbacher les oreilles pour faire court, mais un film SUR les super héros. Comme l'était le comics. Exit le manichéisme; les super héros sont des pourris, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, ce sont (presque tous) des êtres humains faillibles, à la moralité douteuse, mais qui, justement, parce qu'ils sont imparfaits, font vrais. A côté d'eux, Superman et Batman sont des enfants de choeur - si, si, même Batman est remisé au rang des gentils justiciers masqués. L'intrigue a été ramassé sur un film qui n'en fait pas moins 2h40 (Snyder avait prévu une première version de 5h30, pour vous dire), et la fidélité au comics est, sur la forme, entre le case par case ( ce qui était déjà le cas sur 300), allant jusqu'à respecter les cadrages, les éclairages et les couleurs, les effets de caméra suggérés par les dessins, tout en rajoutant un peu beaucoup, quand même, du côté de la violence et du sexe; mais bon, le comics l'est aussi, ce n'est pas choquantr. certes, le casting est rajeuni, mais finalement, ça ne choque pas. Alors, certes, il y a des coupures, que les puristes dénonceront avec dégoût, une interprétation de certains passages et, surtout, une liberté prise avec l'histoire qui en modifie légèrement le dénouement - mais vraiment, là, il faudrait ne pas comprendre qu'un film, qu'une adaptation peut - et doit - se permettre d'interpréter et de faire des choix pour donner à voir quelque chose d'autre qu'une transposition orthodoxe d'une oeuvre originale sur un autre support. Pour les insatisfaits, je leur dirai qu'ils ne comprennent pas que le support est différent et donc que la méthode n'est pas la même, que ce film a été fait dans un vrai respect du comics, et que si, pour certains, la fidélité va jusqu'à cacher un manque d'inspiration, ce n'est qu'apparemment. Snyder a vraiment réalisé quelque chose d'énorme, et peut-être de tellement énorme qu'on ne le comprendra pas tout de suite, du moins pas la première fois. Visuellement impeccable, éblouissant et parfois même poétique, l'image parlant plus que le texte, ai-je lu quelque part - et là est la force de Snyder, qui crée (ou transpose) un langage de comics au cinéma ; le fond, lui, reste assez complexe sans rester trop hermétique pour le public; je l'ai vu avec les yeux d'un fan dans l'attente; j'ai été émerveillé et la durée du film passe sans ennui. La personne avec moi, qui ne connaissait pas le comics et n'avait donc sur le film aucun a priori, a adoré. Evidemment, ce ne peut être qu'une incitation a lire le comics, pour approfondir sa vision du film, mais il n'en reste un bel hommage, qui me rappelle le respect que porta Peter Jackson au Seigneur des Anneaux. C'est un autre registre, certes, mais ça n'en vaut pas moins la peine. So, now, who will watch the Wathmen?
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003460
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Watchmen de Zack Snyder

    Message par Khärynn le Dim 8 Mar - 16:28

    Moi! Je n'étais pas autant emballée. Mais bon, toi tu as aimé Benjamin Button ^^'. Allez je plaisante, je pense que j'irai le voir Smile
    avatar
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487438
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Re: Watchmen de Zack Snyder

    Message par S. le Lun 9 Mar - 23:18

    Oh la claque... Je m'attendais à un très bon film pourtant, les critiques étant quasi-unanimement positive, et je me suis pris une grosse claque comme ce n'est pas permis ^^. L'un des meilleurs films de superhéros que j'ai vu, surpassant même The Dark Knight. Oh mais que c'était bon.... J'y retourne avec Khärynn dans la semaine.

    L'entrée en matière est fracassante, le scénario bien ficelé, et s'est réalisé par un maître désormais, car si comme moi 300 ne vous avez pas du tout conquis, The Watchmen s'en chargera.


    _________________
    " Fernand l'emmerdeur ! Fernand le malhonnete ! c'est comme ça que j'l'appelle moi "
    avatar
    Malie
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 199
    Age : 28
    Localisation : romans
    Points : 3728
    Date d'inscription : 23/06/2008

    Re: Watchmen de Zack Snyder

    Message par Malie le Jeu 12 Mar - 0:31

    Bon alors....
    Plusieurs choses. J'ai du mal à donner mon avis à chaud, j'aurai certainement un avis plus précis demain.
    attention méga spoil (je raconte même la fin alors hein) :

    Spoiler:
    Donc. Très chouette le côté historique, les vieux super héros avec leurs costumes, très humains. D'ailleur j'ai cru comprendre qu'ils n'avaient pas de super pouvoirs à part le grand bonhomme tout bleu. Ce qui est un peu étrange par ce qu'ils sont quand même vachement balaises. Je deteste le mec qui meurt au début. Bien fait pour lui.
    Sinon, le truc qui m'a perturbée c'est la meuf du grand bonhomme tout bleu qui couche avec tout le monde, comme ça. Genre oh mon dieu jon ne m'aime plus, je vais aller voir machin pour coucher avec. Enfin bon, je sais pas trop pourquoi mais cette fille je l'aimait pas trop non plus (et j'arrive pas a me rappeler dans quel autre film elle a joué) et ça m'a laissé une impression bizarre. Etrange revirement du grand bonhomme tout bleu à la fin, je pensais pas qu'il se rangerait au cotés du blondinet diabolique. Et la chutte est énorme évidement, j'ai eu un sourire grand comme ça Smile
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3742
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Watchmen de Zack Snyder

    Message par Camille le Jeu 12 Mar - 22:36

    Pour te répondre rapidement, Malie, tu as bien compris, et c'est l'un des enjeux du film - et du comics, à l'origine - il n'y a que Docteur Manhattan qui ai des super pouvoirs (c'est la fin des héros masqués et le début des super héros), et c'est peut-être un des torts du film - ou sûrement un parti pris esthétique qui reste cohérent avec la patte Snyder - que d'avoir donner une sorte de "super force" à nos rigolos; la violence est certes présente dans le comics, mais s'ils se battent effectivement plutôt bien, ce ne sont pas non plus des gens capables d'effectuer des sauts très élevés ni d'exploser des portes et encore moins de faire des trous dans le mur - comme tout le monde, en fait (mais là, je pense qu'il y a un clin d'oeil subtil aux films du genre plus qu'une honnêteté d'adaptation). Pour The Silk Spectre, c'est vrai que c'est ainsi qu'on la perçoit, mais le comics est plus subtil; bien qu'on la juge ainsi, c'est peut-être elle qui fait le moins de mal - et certainement le plus de bien - dans l'histoire. Pour ce qui est de l'alliance entre Manhattan et Ozymandias, là encore, l'histoire a été passablement simplifiée, et le comics ne montre pas la chose aussi clairement; l'ambiguité est plus marquée mais Manhattan y a bien ce rôle consentant qu'il adopte finalement. Du reste, pour tes autres questions, je t'invite vivement à lire le comics!
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003460
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Watchmen de Zack Snyder

    Message par Khärynn le Ven 13 Mar - 16:59

    Je me déclare officiellement fan ce réalisateur. J'ai adoré, c'est peu de le dire.
    Je suis aussi fan et amoureuse de Rorscharch et d'Adrian. Et de la Silhouette, trop tôt disparue.

    J'ai adoré nom d'un chien. Mais je trouve qu'à la fin, il y a bel et bien amibguité entre Ozychéri et Jon, enfin, ils se sont accordés sans avoir exactement les mêmes motivations.
    Quant à la demoiselle jaune et son Hibou, ils m'indiffèrent pas mal, sauf à la prison. Ils calment le jeu quoi. Mais le caractère de Laurie ne me pose pas de problème: elle est parfaitement normale, bien humaine. Sauf qu'elle a une frange affreuse :p (nonjdispasçaparjalousiefémininec'estpasvrai). Elle me fait penser, de par son visage tout carré, à Xéna.

    Mais je m'éloigne. Je finis sur mon admiration totalement illimitée et absolue pour Rorscharch et Ozymandias.

    Contenu sponsorisé

    Re: Watchmen de Zack Snyder

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 21 Juin - 19:11