Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Partagez
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3797
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Message par Camille le Sam 28 Fév - 0:53

    Allez, une petite critique, ça faisait longtemps. Je vais pouvoir me faire les dents.
    Je ne montrerais pas les canines tout de suite. Et peut-être pas du tout. Je ferais le gros dos, peut-être. Mais pas la peine de me brosser dans le sens du poil, je n'ai pas envie de mordre; mais juste de hurler: VAMPIRES!!!!!!!

    Tous ceux qui, en 2002, ont assisté, dans l'indifférence complète des médias - ou presque - au premier volet de cette trilogie gothique dans une salle à forte majorité d'adolescents boutonneux parmi lesquels se cachaient quelques trentenaires fans de gore et/ou lecteurs de Mad Movie, se souviennent, j'en suis sûr (à part la superbe plastique de Kate Beckinsale en cuir et gros flingues aux balles en argent) de ce cri rauque d'un lycan massif dans les couloirs blanchâtres d'un métro:VAMPIIIIIIIRES!!!!!!!
    Premier cri, c'est la guerre entre les vampires et les lycans.

    2009: la trilogie est finie. Oui, elle est finie; la boucle est bouclée, en beauté (mais je vous laisse voir la fin pour découvrir les différents sens de cette affirmation). Et le cri est celui d'un autre lycan. A croire que les vampires, pour une fois, ne sont pas forcément les gentils de l'histoire - et tant mieux (mais l'ont-ils jamais été? autre intérêt de cette saga, jamais vraiment de gentils ni de méchants...).

    Pour ce qui est du film, niveau casting, exit Kate Beckinsale et bonjour à l'actrice de Doomsday, Rhona Mitra; moins sexy mais plus brutale, plus dure, aussi; personnellement, je la trouve moins bien que Selene, mais de toute façon, elle ne dure pas... (oups!, mais qui s'en serait douté?... Petite invraisemblance, d'ailleurs: la scène de l'exécution, qu'on avait pu voir en flash-back dans le 2, a été retournée pour cet opus, ce qui posera certains problèmes de cohérence par la suite, sauf si une édition ultime permet d'apprécier l'ensemble de la trilogie sans ce détail malgré tout gênant : la fille de Viktor y était quand même blonde et guère aussi guerrière que la Sonja de Mitra. Bref, c'est juste un détail qui n'avance à rien, mais je suis tâtillon sur ce genre de chose!)

    Lucian est touchant, avec un petit côté Aragorn vers la fin. Viktor reste LE personnage du film; sa simple présence enténèbre chaque scène. Les lycans sont toujours aussi bien faits, mélange d'images de synthèse et d'animatroniques. Les vampires ont un côté elfique, longilignes et sombres mais manquant un peu de force ou de dureté; les filles ont gardé leurs fringues de pétasse de boîtes de nuits -alors qu'on est censé être dans une époque médiévale - d'ailleurs, chose drôle: Raze, le lycan noir, dit à Lucian qu'il va le conduire à son Noble - en Afrique? non, non, juste après la forêt.

    De là, prenez le monde d'Underworld comme un monde absolument parallèle, qui n'a aucune cohérence avec le nôtre, et vous accepterez tout. Les décors - qui sont soit que du carton pâte de studio, soit des images virtuelles; pour moi, rien n'a été tourné en naturel. La nuit perpétuelle - un peu normale vu les bébètes, mais ce qui permet de donner l'autre touche Underworld, cette teinte bleu-grise, très agréable à l'oeil et qui permet l'homogénéité entre les films sur le plan visuel; comme les scènes de combat, qui constituent la plupart des scènes du film, sans pour autant plomber les séquences "discussions" - on n'est pas, et c'est tant mieux - dans un scénario de jeu vidéo;
    les vampires ont donc troqué les gros calibres contre épées et arbalètes, mais les combats, avec leurs petits ralentis, leur esthétique caractéristique, leurs giclures de sang et leurs effets gores, rassurent ceux qui craignaient de voir un Seigneur des Anneaux gothiques. Certes, on y pense par moment - le château ressemble vaguement au gouffre de Helm, la forêt serait celle des Ents si elle n'était peuplée de loups garous, les armures sont un mélange de celles des Elfes du prologue et des soldats du Gondor -, mais ce film n'a tellement pas l'ambition de l'autre qu'on l'apprécie pour ce qu'il est: un bon, très bon divertissement, et qui n'empêche pas les moments d'émotion, sans pour autant trop nous investir intellectuellement.

    L'histoire est assez simple - et on n'en demandera jamais beaucoup aux scénaristes; mais l'approche de la dissension entre vampires et lycans est parfois moins grotesque qu'attendue, notamment par ce choix d'adopter le regard des lycans (je recommenderai malgré tout ce film à ceux qui ont vu les deux précédents - ou les suivants, selon la chronologie narrative: une certaine connaissance des personnages est malgré tout nécessaire pour suivre et apprécier ce préquel, même si, pour découvrir la série, ça ne peut être qu'un bon apéritif.). Alors oui, les figurants ne servent à rien; les métalleux barbares vêtus en cuir façon Xéna la guerrière sont du coté lycan; les vampires, on les voit pas vraiment - de toutes façons, ils vont tous mourir, ou pas loin : les soldats ont des casques, les autres, en arrière plan, sont toujours dans le flou. Quelques invraisemblances, ou raccourcis, mais ça sera à chacun de voir si c'est choquant ou non - on reste dans un film, c'est bien du cinéma.

    L'histoire, donc, on la connaissait depuis le premier, c'est le début de la guerre entre les vampires et les lycans; comment les vampires régnaient sur les hommes pour les protéger des loups garous, comment ils ont crée les lycans pour en faire des esclaves, et comment ces derniers ont décidé de faire leur révolution pour jeter tout ce beau monde dans la clandestinité. OUi, ça finit bien; plus d'esclavage, mais la guerre, elle, commence. On sourit, en voyant ce film, parfois, comme on a pu le faire quand on a vu les évènements de la Revanche des Siths; sauf que là, pas trop de déceptions, puisque les films sont proches dans le temps, et que les attentes n'étaient pas trop élevées, puisque ce n'est pas Star Wars.

    Donc, ça ressemble à un Seigneur des Anneaux gothique, mais ça n'en est pas. Ce n'est plus un Matric gothique, non plus. Mais pourquoi Star Wars? Parce que, comme Matrix, d'ailleurs, aussi, Underworld, la trilogie, est peut-être l'une des rares sagas originales qui soit sortie d'Hollywood depuis un moment, et qui ne soit pas une adaptation de roman, de comics ou de jeu vidéo; qui ne soit pas non plus un remake, mais une série complète, un univers, avec ses personnages, ses intrigues, ses arcanes, son histoire et ses extensions possibles. Mais entre nous, après avoir vu celui-là, faire un 4 serait vraiment un moyen de se faire du fric: montrez la guerre, encore; oui, mais alors à une époque intermédiare entre les deux; vers un âge industriel, en hommage à la période qui a fait naître le style, comme conclusion. Attendons un peu. Mais d'ici là, je recommende Underworld à tous ceux qui veulent voir un bon film hollywwodien et solide en scènes d'actions; sans se prendre la tête, pour le plaisir, pour s'évader un peu ailleurs, dans un autre univers, sans trop d'attentes ni d'exigences scénaristiques; à ceux qui aiment la série et qui en ont marre de ces films de vampires guimauves - je détourne mon regard de ce à quoi je pense...
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003515
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Message par Khärynn le Sam 28 Fév - 16:16

    Super déçue par le deuxième, j'étais guère motivée pour le troisième. S. m'avait convaincue, puis de nouveau on a abandonné devant une énième hésitation au regard de la bande annonce qui fait tout sauf envie...
    Ton avis que je n'ai pas lu entièrement, feignasse que je suis, me redonne de l'intérêt. Quant à savoir si je vais y aller, c'est une autre affaire, mais je finirais par le voir, ça c'est certain.
    Et puis, un Underworld sans Kate... :grandeseaux:
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003515
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Message par Khärynn le Lun 4 Mai - 23:39

    Bon bah je l'ai vu. Pas en entier, parce que j'avais joyeusement zappé qu'en streaming il est rare de pouvoir visionner un film en entier. Too bad.
    Mais ces 72 minutes sont largement suffisantes pour me faire regretter de ne pas être allée le voir au cinéma. Certes ce n'est pas une œuvre d'art, mais c'est un Underwold, et j'aime Underworld. Victor est blasant, tout est simple et particulièrement l'histoire. Mais en même temps, c'est un développement d'une anecdote des autres films alors ça se tient, ça se justifie. Et voir Sonja se battre, ben ça donne rudement envie de prendre la place de Lucian :kawai: (sauf quand il se fait torturer, bien évidemment). Elle a su remplacer Sélene adorée.

    Et apparement, il est prévu un 4ème volet? Dieu que c'est prendre des risques. Mais enfin, moi j'apprécie le genre donc je vais pas me plaindre.
    avatar
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 30
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 3878
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Message par Baptiste le Mar 5 Mai - 1:21

    Une morue de ton poids me nourrirais quelques mois.. :amoureux:
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003515
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Message par Khärynn le Mar 5 Mai - 1:22

    Baptiste va t'agiter ailleurs.
    avatar
    Yriel Korraheyn
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 157
    Age : 28
    Localisation : Paris
    Points : 3737
    Date d'inscription : 25/06/2008

    Re: Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Message par Yriel Korraheyn le Mar 5 Mai - 20:25

    My god ils ont osé sortir un 3....(bon je pourrais pas faire une critique constructive j'ai trouvé le 1 tellement pourri que j'ai même pas regardé le 2)
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003515
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Message par Khärynn le Mar 5 Mai - 21:24

    Alors va voir ailleurs si j'y suis. Mais c'est vrai, Underworld ne peut pas susciter la passion de tous; ce n'est donc pas un film génial.

    Contenu sponsorisé

    Re: Underworld 3 - le soulèvement des Lycans

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 22:22