Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Et la Russie dit "Non"

    Partagez
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Mar 6 Jan - 20:02

    Cela fait maintenant plusieurs jour que j'essaie de suivre le problème russe :p

    A vrai dire j'ai compris que l'Ukraine aurait voulait énormément de gaz a nos chère confrères, et maintenant j'ai pus entendre une menace parlant d'interruption des livraisons de gaz vers l'Europe ?

    La j'avoue ne pas comprendre le gouvernement russe ? Les relations avec l'Europe n'était pas déjà a leur meilleurs (c'est ça de soutenir les petites régions séparatiste Very Happy) niveau mais la ils vont chercher le petite bêtes assez loin Very Happy

    Je n'ai pas vraiment d'hypothèse si ce n'est un remboursement du gaz "volé" ?
    J'aimerais donc votre avis sur le sujet! Allez y balancer
    avatar
    brainwashed
    Ministère poussièréen de l'immigration

    Masculin
    Nombre de messages : 329
    Age : 29
    Localisation : Paris - Romans
    Points : 3889
    Date d'inscription : 16/06/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par brainwashed le Mar 6 Jan - 20:12

    Je me contente de poster un petit lien explicatif parce qu'à vrai dire, je n'ai aucun avis sur la question.
    Article du magazine Challenges.
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Mar 6 Jan - 20:24

    sa me rappel le début du conflit russo géorgiens pour l'instant Very Happy

    Invité
    Invité

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Invité le Mer 7 Jan - 0:21

    Décidément, I <3 Poutine.

    L'Ukraine a une manière très simple de régler l'intégralité de sa dette, ainsi que les problèmes d'approvisionnement : Rendre la Crimée à qui de droit.
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Mer 7 Jan - 14:08

    Encore une histoire de région appartenant a l'URSS ?

    Je veux bien que poutine soit un homme ambitieux mais il ne serait pas stupide a ce point, l'Ukraine n'est pas la Géorgie. Elle fait partie de l'Europe, elle aura donc un sacrée soutien et je ne pense pas que les européens abandonnerait l'Ukraine par peur de la belle et glorieuse Russie Very Happy

    Invité
    Invité

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Invité le Mer 7 Jan - 16:11

    C'est pas une histoire d'abandon, je suis avec attention le dossier Sébastopol, la majorité des habitants est d'ailleurs russe, et il y a un fort désir d'appartenance à la Russie, une nostalgie de l'URSS... Il faut bien voir que la Crimée est plus que favorable à la Russie, même si, ben sûr, faisant parti intégrante de l'Ukraine, si j'étais un ukrainien, je souhaiterai que ce territoire reste dans mon pays. Enfin, je pense que le problème vient de là : l'Ukraine a, de plus, voulu jouer les malins en disant qu'ils n'allaient pas renouveller le bail de la flotte russe dans le port de Sébastopol, alors que c'est ce bail qui donne à la ville une très grande partie de ses emplois...

    Les dirigeants d'ex-nations soviétiques devraient arrêter de menacer leur grand frère, alors qu'ils en sont dépendant : l'Ukraine avait 40% de remise sur le gaz, mais se sont permis de critiquer la Russie pour tout et n'importe quoi, que ce soit justifier ou non... L'UE doit faire attention à ne pas tomber dans le piège des nations qui ne cherchent que la protection américaine (Géorgie, Ukraine, Pologne...).
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Mer 7 Jan - 21:01

    En même temps c'est "mieux" vu d'être du coté Européen que Russe. En tous cas ça m'étonnerait que l'Europe laisse cette petite région se détaché de leur belle nation (?)

    Puis j'aurais plutôt misé sur la Pologne pour la prochaine tentative de la Russie Very Happy

    Invité
    Invité

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Invité le Mer 7 Jan - 21:13

    En effet. Enfin, les média européens sont moins partiaux que les média français, dans leur sempiternel guerre froide perpétuelle.

    La Pologne, ce sera pour après. Entre la Russie et la Pologne, il y a l'Ukraine. Cool
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Mer 7 Jan - 21:19

    Ah ouais pas bêtes Very Happy

    mais avec c'te technique je ne pense pas que le prince vladimir reverra un jour l'URSS qu'il regrette tant :\
    avatar
    brainwashed
    Ministère poussièréen de l'immigration

    Masculin
    Nombre de messages : 329
    Age : 29
    Localisation : Paris - Romans
    Points : 3889
    Date d'inscription : 16/06/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par brainwashed le Jeu 8 Jan - 1:30

    Pologne = UE les gars. On ne la quitte pas comme ça (et on ne lui pique pas des nations aussi facilement non plus).
    L'Ukraine je dis pas, j'ai pas d'infos vraiment récente mais aux dernières nouvelles, pour moi, l'Ukraine boude l'UE autant que la Russie.
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Jeu 8 Jan - 20:04

    L'ukraine, bah sa sera semblable a la Géorgie je pense, sauf que l'UE risque d'être plus imliqué dans le probleme je ne pense pas qu'il est envi de revoir des rouges au porte de berlin Very Happy

    En faite il faudrait attendre encore un petit peu pour se prononcer, mais a mon avis la cohésion dans l'UE n'est pas a son meilleur niveau Very Happy après l'echec de tous les traités qu'ils ont pu nous pondre

    la Russie de toute façon ne se fera pas la Pologne tous de suite si ça arrive c'est pas avant au moins 5 ans xD
    avatar
    brainwashed
    Ministère poussièréen de l'immigration

    Masculin
    Nombre de messages : 329
    Age : 29
    Localisation : Paris - Romans
    Points : 3889
    Date d'inscription : 16/06/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par brainwashed le Jeu 8 Jan - 22:37

    Oui oui, je suis d'accord, l'Union Européenne n'est d'ailleurs pas du tout une union, mais ça n'empêche pas qu'une fois dedans, c'est pas facile de s'en défaire.
    Et puis il y a pas mal d'avantages (par exemple: sécurité monétaire).
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Ven 9 Jan - 15:16

    C'est bon, l'Europe commence a s'inquiéter

    EDF est déjà revenu sur ses déclarations en disant que la situation était extrêmement tendu, le gaz n'est toujours pas livré et la livraison prendrait au minimum 3 jours

    pourtant la France n'exporterai seulement que 15% de gaz a la Russie sur la total de ses importations.

    On nous aurait mentis ? encore ?
    avatar
    Mister H.
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 153
    Age : 29
    Localisation : Lyon
    Points : 3949
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Mister H. le Ven 9 Jan - 19:07

    l'Union Européenne n'est d'ailleurs pas du tout une union

    Pas une union politique certes mais une union économique oui. Les pays de l'Est de l'UE ont tout à y gagner économiquement.

    Au passage la Bulgarie qui était en très grande difficulté au niveau de ses réserves de gaz se retrouve dans la mouise vu que l'Europe lui a demandé de fermer ses usines nucléaires vétustes.

    Invité
    Invité

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Invité le Ven 9 Jan - 19:46

    Bien sûr que si elle est politique, on nous impose les lois de la Commission de Bruxelles, lois supranationales, donc politique forcément. (et je ne tiens pas compte de la politique ultra-libérale libre échangiste qui sied tout le temps).
    avatar
    brainwashed
    Ministère poussièréen de l'immigration

    Masculin
    Nombre de messages : 329
    Age : 29
    Localisation : Paris - Romans
    Points : 3889
    Date d'inscription : 16/06/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par brainwashed le Ven 9 Jan - 20:19

    Je suis désolé, mais ce n'est pas une Union. Loin de là. C'est pas parce qu'on a un ou deux pauvres traités ratifiés qu'on est unis. Chacun fait quasi ce qu'il veut.

    Et le terme d'ultra-libéralisme ne veut rien dire, c'est pour les gens qui veulent faire peur. Néo-libéralisme, je suis d'accord mais ultra-libéralisme, ça ne rime à rien.
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Sam 10 Jan - 2:17

    Je suis assez d'accord avec pierre, je ne sens pas une grande cohésion entre les peuples européens ( en même temps il faudrait déjà en avoir une en France non ? Mais c'est un autre débat)

    L'Union est purement économique, cela fait déjà un moment que j'entends parler de projet de défense européen mais j'n'ai encore rien vu.

    Pour le libéralisme, sa avantage un peu tous le monde en termes de fiscalité c'est pas vraiment génant

    Invité
    Invité

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Invité le Sam 10 Jan - 4:02

    Chacun fait ce qu'il veut ? La TVA à 5.5% dans la restauration on peut ? Plus de 3% de déficit, avant la crise, on pouvait ? Laissez la Poste publique, on peut ? Avoir des droits de douane, on peut ? Conservez un monopole étatique on peut, au lieu de privatiser pour finalement aboutir à un service de médiocre qualité ? On peut faire tourner la planche à billets ? Ah non mince, ça se passe à la BCE, où Trichet veut une inflation minimale pour pas pourrir les exportations des machines-outils que les allemands vendent aux chinois... Avoir notre propre politique étrangère, on peut ? Plus pour longtemps, et encore moins si l'Europe de la Défense se met en place. Refuser un traité, on peut, sans nous le refaire passer en douce ?

    Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'Union qu'on peut faire ce que l'on souhaite... Vivement que la mode de l'Europe des régions se casse la gueule pour revenir aux États puissants.

    "Mais à la vérité, dans le monde, les nations se renforcent, appuyés sur des patriotistes fervents, sauf dans un seul espace, l'Europe, où Nations et Patries sont bradées, démantelées, démoralisées, au profit d'un projet sans puissance, sans identité."
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Sam 10 Jan - 14:52

    Franchement je ne peux que te parler de certaines choses comme la Tva des restaurants ou le déficits fiscale et pour le reste je ne suis pas assez calé Very Happy

    Mais tous ça me semble suivre une logique assez simple, si l'Europe veut vraiment être perçus comme une seule et même puissance ; il est pour moi assez logique qu'il essai de renforcer leur cohésion puis l'UE après si leur réformes n'avantage pas forcement la France, je n'ai pas tous les avantages de l'europe pour oser un avis de toutes façon Very Happy
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Mer 14 Jan - 17:22

    Apparemment le gaz n'est toujours pas arrivé, même si les livraisons ont repris l'ukraine bloquerait le transit du gaz, les observateur européen aurait confirmé

    plus d'infos ?
    avatar
    brainwashed
    Ministère poussièréen de l'immigration

    Masculin
    Nombre de messages : 329
    Age : 29
    Localisation : Paris - Romans
    Points : 3889
    Date d'inscription : 16/06/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par brainwashed le Ven 16 Jan - 17:19

    Zoucan a écrit:Chacun fait ce qu'il veut ? La TVA à 5.5% dans la restauration on peut ? Plus de 3% de déficit, avant la crise, on pouvait ? Laissez la Poste publique, on peut ? Avoir des droits de douane, on peut ? Conservez un monopole étatique on peut, au lieu de privatiser pour finalement aboutir à un service de médiocre qualité ? On peut faire tourner la planche à billets ? Ah non mince, ça se passe à la BCE, où Trichet veut une inflation minimale pour pas pourrir les exportations des machines-outils que les allemands vendent aux chinois... Avoir notre propre politique étrangère, on peut ? Plus pour longtemps, et encore moins si l'Europe de la Défense se met en place. Refuser un traité, on peut, sans nous le refaire passer en douce ?

    Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas d'Union qu'on peut faire ce que l'on souhaite... Vivement que la mode de l'Europe des régions se casse la gueule pour revenir aux États puissants.

    "Mais à la vérité, dans le monde, les nations se renforcent, appuyés sur des patriotistes fervents, sauf dans un seul espace, l'Europe, où Nations et Patries sont bradées, démantelées, démoralisées, au profit d'un projet sans puissance, sans identité."



    Ouais, on pourrait retourner au moyen-âge, pourquoi pas.
    Ta petite tirade sur les nations bradées et démantelées, t'es gentil mais c'est tout l'inverse qui se passe. La coiffe bretonne, par exemple. Il y a encore 200 ans, on n'en voyait nulle part. A présent, il y en a dans tous les fest noz. Pourquoi? Parce qu'il y a une remontée du... du...? Nationalisme. Je te rappelle d'ailleurs au passage que tu es contre le fait de conserver et d'entretenir les langues régionales, qui font aussi partie du...? Nationalisme.

    Alors je te vois venir: "Oui, mais moi je parle du vrai nationalisme, celui qu'on a instauré à partir de Louis XIV, la langue française, l'état au dessus de tout, une conscience collective..." Ouaip, en fait tu prône la destruction du véritable nationalisme en faveur d'un nationalisme factice créé de toute pièce par l'état.

    Assassin de la culture. Extrémiste.

    Pour le gaz russe, il y a un article dans le Courrier International que je cite, histoire de retomber sur mes pattes: "L'Europe cherche à diversifier ses sources d'approvisionnement, mais manque cruellement d'une politique énergétique commune".
    Pas de politique commune, pas d'union.
    avatar
    Pimousse 1
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 51
    Age : 29
    Localisation : 26
    Points : 3732
    Date d'inscription : 30/08/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Pimousse 1 le Ven 16 Jan - 20:10

    T'y va un peu fort pierre la quand même !

    dans le courrier de cette semaine ? faut que j'l'epluche alors :p
    car j'ai eu vents des approvisionnement français mais pas européens, ce qui m'ennuie c'est que la Russie pénalise toute l'Europe et que la réaction de celle ci semble "retenu ?"

    Invité
    Invité

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Invité le Sam 17 Jan - 1:48

    brainwashed a écrit:Ouais, on pourrait retourner au moyen-âge, pourquoi pas.
    Ta petite tirade sur les nations bradées et démantelées, t'es gentil mais c'est tout l'inverse qui se passe. La coiffe bretonne, par exemple. Il y a encore 200 ans, on n'en voyait nulle part. A présent, il y en a dans tous les fest noz. Pourquoi? Parce qu'il y a une remontée du... du...? Nationalisme. Je te rappelle d'ailleurs au passage que tu es contre le fait de conserver et d'entretenir les langues régionales, qui font aussi partie du...? Nationalisme.

    Alors je te vois venir: "Oui, mais moi je parle du vrai nationalisme, celui qu'on a instauré à partir de Louis XIV, la langue française, l'état au dessus de tout, une conscience collective..." Ouaip, en fait tu prône la destruction du véritable nationalisme en faveur d'un nationalisme factice créé de toute pièce par l'état.
    Tout à fait. x) Sauf que toi tu es pour l'Europe des Régions prônée par Bruxelles contre l'Europe des Nations (d'ailleurs si on revenait au Moyen-Âge, c'est plutôt toi qui serait content, avec les duchés et comtés qui pullulaient).
    Je suis contre le régionalisme bretonnant (qui est d'ailleurs totalement factice, lui, le breton apprit étant un breton construit de toutes pièces, que les bretonnants ne comprennent même pas), ou autre, au profit de l'œuvre de la Troisième République, car, en effet, car la France ne serait pas la France sans le jacobinisme. Je prône l'assimilation culturelle, modèle français, pour tout habitant. Mais cette œuvre a déjà été réalisé, pourquoi un nationalisme factice ? Je crois profondément en mon Pays, et ne suis attaché à aucun niveau régional, peut-être dû au fait que je sois parisien, mais j'ai de nombreux amis de provinces qui sont aussi nationalistes que moi.

    T'es assez barrésien quand même.

    Assassin de la culture. Extrémiste.
    Je l'assume et le revendique. Je ne suis qu'un républicain. x)
    avatar
    brainwashed
    Ministère poussièréen de l'immigration

    Masculin
    Nombre de messages : 329
    Age : 29
    Localisation : Paris - Romans
    Points : 3889
    Date d'inscription : 16/06/2008

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par brainwashed le Sam 17 Jan - 17:38

    T'as rien compris.

    Invité
    Invité

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Invité le Sam 17 Jan - 18:06

    Soit, alors corrige-moi, tant qu'à faire.

    Contenu sponsorisé

    Re: Et la Russie dit "Non"

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 19 Nov - 18:24