Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Entre les murs (Laurent Cantet)

    Partagez
    avatar
    luisme
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 4
    Age : 24
    Localisation : Paris
    Points : 3610
    Date d'inscription : 02/08/2008

    Entre les murs (Laurent Cantet)

    Message par luisme le Dim 31 Aoû - 19:09

    La controversée (hein, Zoucan ? ^^) Palme d'Or française en sortie nationale le 24 septembre.
    Politique, avait bien dit Sean Penn ... Serait-ce de la démagogie scolaire, dans le but de soutenir la "politique" scolaire française ? Ou bien de faire passer le message, le même que celui que le professeur de français essaie d'apprendre à ses élèves, qui est, semble-t-il, au fond, tout le sujet de ce film : l'importance du langage et de la parole dans les relations humaines.

    Ce film, fruit d'un travail de longue haleine entre Laurent Cantet & François Bégaudeau dans un premier temps, pour l'adaptation de l'ouvrage de ce dernier ( Entre les murs ^^) en un film, puis ensuite avec les enfants qui sont le centre d'attention, le prétexte, l'intérêt de cette "thèse" (oserais-je l'appeler ainsi ?) que défend leur professeur durant 2h08, ce film sera-t-il à la hauteur des espérances ?

    Réponse le 24 septembre ! Wink
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3742
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Entre les murs (Laurent Cantet)

    Message par Camille le Lun 13 Oct - 21:32

    Un films fort. Et qui mérite sa palme.
    Certes, ce n'est pas de la poésie, mais ce n'est pas de la caricature non plus. Je garde en tête, moins les scènes de provocation et de tension permanente, que les derniers plans, ceux d'une salle vide, les chaises et les tables dans le désordre. La lumière qui entre largement par la fenêtre. Les bruits, dans la cours, avant l'été. Comme si le lieu des affrontements était la raison même des affrontements. Comme si, hors des murs, la vie reprenait son cours sans violence et rapports de force, comme si les barrières de l'incommunicabilité s'affaissaient. On pourrait y croire...
    Mais ce n'est pas la réalité.

    L'avantage de ce film, et c'est ce qui a du plaire à Sean Penn, c'est que le film est sans concession pour l'éducation française: une impuissance, un naufrage.

    Pourtant, les responsabilités sont partagées; on navigue tantôt du côté des profs, tantôt de celui des élèves. Pas de bien, pas de mal, juste de l'incompréhension et l'obsctacle insurmontable de l'inculture à contourner pour (r)établir un contact. Mais la parole a tôt fait de devenir insulte. La langue même est enjeu. La domination se renverse: qui fait la loi? c'est une école, pas une prison.

    Par un dispositif proche du documentaire, on en vient presque à oublier que c'est une fiction vécue et retranscrite; les répliques sont plus que crédibles, elles sont celles qu'on peut entendre. Et les sentiments des deux bords sont en effet ceux que l'on peut ressentir: provocation gratuite et pubertaire, impulsive d'un côté, écoute, attention mais aussi désespoir et colère de l'autre ; et envie de se faire respecter des deux côtés. Le respect n'est pas plus au centre du film que la question essentielle et qui s'est perdue depuis si longtemps qu'on ignore exactement quand: comment enseigner et comment apprendre.
    Ah! l'école de la république où l'on s'y précipitait avec bonheur au temps jadis n'est plus.
    ...

    A quoi ça sert, d'apprendre?

      La date/heure actuelle est Jeu 21 Juin - 19:04