Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Mauprat - Epstein

    Partagez
    avatar
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487558
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Mauprat - Epstein

    Message par S. le Dim 17 Fév - 23:39

    Mauprat, de Jean Epstein

    Avec Maurice Schutz, Sandra Milovanoff, Rene Ferte, Bunuel.
    Film français
    Durée : 1h 35min.
    Année de production : 1926
    Film muet - sans musique (accompagnement piano en direct) / nb.

    Histoire : Une tennnnndre histoire d'amour, rythmée par une lutte fratricide et un procès.

    Avis :
    Présent à la Berlinale grâve à la rétrospective Bunuel (qui apparaît dans le film), ce film comme toute la rétrospective permet de découvrir ou de redécouvrir le cinéma français classique, le bon comme le moins bon. Une sélection de films qui en tous cas, soulage quand on a assisté à trois ou quatre navets de suite de la sélection Génération.
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3862
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Mauprat - Epstein

    Message par Camille le Ven 12 Déc - 22:49

    Je ne m'en souvenais plus.
    je dois dire qu'un muet sur grand écran, c'était une première pour moi.
    Bref, de loin: soporifique; le tout bercé par la musique en directe jouée par une pianiste que je regardais parfois plus que le film pour m'assurer qu'elle aussi, bougeait autre chose que les mains et les paupières afin de se tenir éveillée.

      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 1:07