Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Les Na de Yunnan ou une autre façon de concevoir la famille.

    Partagez
    avatar
    Electra
    Petit Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 75
    Age : 43
    Localisation : belgique
    Points : 3658
    Date d'inscription : 26/05/2008

    Les Na de Yunnan ou une autre façon de concevoir la famille.

    Message par Electra le Dim 15 Juin - 12:32

    Introduction:

    Les Na sont une minorité ethnique d'environ 30 000 habitants qui vivent dans les montagnes de Yunnan situé au sud ouest de la république populaire de chine.
    Ils vivent de leur activité agricole comme il se fait habituellement dans cette province, mais ce qui fait leur particularité est leur conception originale de la famille et des relations hommes /Femmes.

    En effet, ils pratiquent majoritairement ce qu'ils appellent "l'union furtive" qui repose sur un système matriarcal.


    Qu'est ce que l'Union furtive?

    Dans cette société le mariage n'existe pas et chaque foyer est régit par la plus âgée des femmes.
    Seules les filles et femmes ont droit à une chambre.
    Pourquoi cela?
    Tout simplement parce qu'à la nuit tombée tous les hommes du foyer (sauf les petits garçons qui dorment dans la salle commune) doivent trouver un toit où dormir et notamment une compagne qui veuille bien l'accepter (cette dernière a tout le loisir de refuser un prétendant si elle le désire). Si ceux ci peuvent passer la nuit, ils devront impérativement avoir disparu à l'aube.

    Une femme peut recevoir autant de visites furtives qu'elle le souhaite et pour simplifier les choses, tous les amants portent le même nom, "acia". Aucun homme n'ayant de femme attitrée, il n'y a pas de jaloux
    et surtout pas d'attachement affectif.

    A l'aube donc, les hommes rejoignent leur vrai foyer pour y travailler avec leur mère, tante,oncle...différentes générations de leur lignée qui représente le seul foyer économique au sein duquel ils travaillent, produisent et consomment.

    Place des enfants dans ce système

    Entre les partenaires, il n'existe aucune relation économique. Les enfants nés de cette conception sexuel font partie, invariablement, de la lignée de la mère, dont les membres assurent l'éducation, sans que le géniteur y intervienne d'une quelconque manière. Celui-ci n'est d'ailleurs souvent «identifié » que par sa ressemblance avec l'enfant. Parfois il n'est même pas connu, les femmes recevant des partenaires différents.

    Les hommes de la maison sont donc toujours des frères ou des oncles maternels qui occupent la fonction de père.D'ailleur dans la langue Na, il n'y aurait aucun terme pour définir cette notion ou celle
    "d'époux".

    Malgrè cette liberté sexuelle, Tout n'y est pas permis puisque l'inceste reste un tabou chez les Na. On ne parle jamais de sexe dans les maisons et de façon très rigoureuse, toute évocation sexuelle, tout propos leste et même tout rapprochement est interdit entre eux.

    Complément d'information

    Cela n'empêche pas d'autres modalités de vie sexuelle.

    La « visite furtive », devenue assidue, se transforme en « visite ostensible », après échange de cadeaux et réception de l'impétrant par le chef féminin de la maisonnée, hors la présence des hommes. Mais il n'est pas
    pour autant admis comme résidant, cela n'empêche pas la poursuite d'autres relations même si généralement l'homme et la femme s'accordent tacitement l’exclusivité, et chacun peut rompre quand il le veut.

    Il y a aussi, beaucoup plus rarement, des cas où la cohabitation d'un couple s'impose : lorsqu'une maisonnée manque de main-d'oeuvre masculine ou que, dans la dernière génération, il n'y a pas de femmes susceptibles de procréer. Là encore, les partenaires se choisissent librement et peuvent se séparer. Toutefois, leur cohabitation doit recevoir l'assentiment des deux lignées. Que l'homme aille chez la femme ou l'inverse,
    les enfants sont toujours ceux de la mère.

    Les conséquences de ce système:

    En plus d'une grande liberté sexuelle, ce système a des avantages économiques: la transmission s'effectue, d'une génération à l'autre, de façon collective.
    Etant donner que les enfants ne "bouge" pas de leur famille, il n'y a aucune création de foyer, aucun partage et de ce fait aucune perte de richesse.

    Il faut savoir que de part leur particularité seule cette ethnie est exemptée des restrictions de la loi de l'enfant unique.

    Questionnements :

    La conception sexuelle Na est un model unique qui a intéressé certaines études anthropologiques et qui amènent certaines interrogations :

    Ce model peut-il remettre en cause l'universalité du mariage et de la famille ?

    Pourquoi le père n'éprouve-t-il pas l'envie de voir ses enfants?

    Si la jalousie est un des sentiments essentiels des êtres humains, comment se fait-il que les concubines ainsi que les prétendants ne se jalousent pas?

    Voici une liste non exhaustive qui vous ouvre peut être la porte à d’autres questionnements ^^ .


    Dernière édition par Electra le Dim 15 Juin - 14:05, édité 1 fois
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003432
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Les Na de Yunnan ou une autre façon de concevoir la famille.

    Message par Khärynn le Dim 15 Juin - 13:24

    J'ai envie de répondre par mes cours.
    _Le mariage et même le concept de famille, il n'y a rien de moins universel.
    _Parce que l'amour paternel, comme l'instinct maternel n'est peut être pas inné.
    _ Question culturelle. Si leur "société" a admis un mode de vie tel, que tout le monde en est satisfait il n'y a pas à le remettre en question.

    Je n'ai pas d'autres questions. Je suis quelqu'un de très relatif, en plus la maigre approche d'ethnologie m'a appris que certaines peuplades ne vivent pas sous le joug de la logique, d'où la difficulté de les comprendre. A partir de là, il est bien normal que certains fait nous étonne tellement.
    Mais j'avais déjà entendu parler de ce système de vie, en 5ème.
    avatar
    Electra
    Petit Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 75
    Age : 43
    Localisation : belgique
    Points : 3658
    Date d'inscription : 26/05/2008

    Re: Les Na de Yunnan ou une autre façon de concevoir la famille.

    Message par Electra le Dim 15 Juin - 13:46

    Je peux retirer la partie questionnement si elle n'est pas assez pertinente, ça ne me gène pas ^^.

    Pour ma part, j'ai découvert la peuplade des Na il y a quand même pas mal de temps par un documentaire télévisé très bien fait et intérressant.
    La preuve, c'est qu'il m'en ai resté certaine chose ^^(mais je me suis
    tout de même appuyée de certains articles du net pour être sure de ce
    que j'avançais). :yeux:

    Contenu sponsorisé

    Re: Les Na de Yunnan ou une autre façon de concevoir la famille.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 24 Mai - 9:09