Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Hatsu-Koi (First Love) - Imaizumi Koichi

    Partagez
    avatar
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487493
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Hatsu-Koi (First Love) - Imaizumi Koichi

    Message par S. le Dim 17 Fév - 18:45

    Hatsu-Koi (First Love), de Imaizumi Koichi

    Aucune fiche technique, aucun synopsis. Il y a des films mauvais, mais celui-ci est hors catégorie. L'on concède aux acteurs le jeu théâtral cher à la culture nippone, mais ce film est une ignominie. Hué par quelques uns à la fin, délaissé par de nombreux spectateurs lassés d'assister à une orgie dégueulasse et inutile, il peut sans mal conquérir pour la place de plus mauvais film de tous les temps. J'ai tenu jusqu'au bout, grâce à quelques camarades eux-aussi morts de rires dans leur siège, mais c'était juste. Aucune technique, des erreurs tout juste dignes d'un amateur, des champs / contres-champs inégaux, des dialogues et une histoire incohérentes, baclés, ratée. Autant dans un même film, c'est véritablement un exploit, mais ne perdez pas de temps à le voir - si quelqu'un daigne lui accorder une sortie DVD. A moins que vous soyez amateurs de fellations gay, de sodomie, et de mauvais film.
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3797
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Hatsu-Koi (First Love) - Imaizumi Koichi

    Message par Camille le Sam 7 Juin - 22:10

    Un film qui ne vaut que par les fou-rires de sa projection.

    Un ratage cinématographique comme c'est pas permis. Mais visiblement autorisé et encouragé par les organisateurs du festival de Berlin. Faut dire que le crû 2008 était une réussite si l'on cherchait à voir le pire du cinéma mondial.

    Hatsu-Koi ou La cage aux folles chez les nippons. Dès les premières minutes, on sent clairement que ce film sera gratuit. Malheureusement, les 5,50 euros dépensés pour le principe de voir un film asiastique à Berlin ne l'étaient pas, eux.

    Image aussi sale que certaines scènes. Mauvais goût et lobbying gay à mort. L'équipe du film ne s'y est pas trompé en abandonnant la salle aux rires, aux sifflets et aux fuites. Mention spéciale pour la musique, qui ne sauve même pas le ridicule déjà pesant des situations et du film.

    Une référence pour estimer la médiocrité d'un film.

      La date/heure actuelle est Mer 15 Aoû - 22:22