Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Notre monde en a rencontré un autre.

    Partagez
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3862
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Camille le Dim 1 Juin - 21:42

    Peut-être aurez-vous remarqué, entre les balles de Roland Garros, la dernière information nous venant du Brésil. Alors qu'Internet devient un outil récurrent dans la vie de chacun, tissant une toile de plus en plus complexe entre les pays et les gens, notre hyper-télécommunication, l'omniprésence de l'informatique et des satellites ne les avaient pas encore remarqué. Ni même découvert. Je parle bien entendu de cette tribu indienne jusqu'alors inconnue et demeurant au fond fin de la forêt amazonienne, vivant en autarcie, dans l'ignorance absolue des deux guerres mondiales, de la mondialisation, des jeux olympiques et de Christine Bettancourt qui, comme eux, mais de force, est enfermée dans cette jungle étouffante et moite.

    Peut-être aurez-vous trouvé émouvantes ces photographies d'hommes et femmes, semblables à d'autres tribus d'Amérique du sud, en pagne, cheveux longs et parés de peintures corporelles, vivant dans de longues maisons communes en famille, et tirant des flèches en espérant faire fuir cet oiseau de malheur qu'était l'hélicoptère venu les photographier. Touchantes, mais également tristes, puisque maintenant, leur anonymat nous est révélé, et la civilisation a de nouveau un terrain de recherche. Est-il possible, pour nous, hommes et femmes du XXIème siècle, qu'un groupe d'individus ai vécu dans l'igorance complète de l'histoire de l'humanité, sur une Terre qui ne les a pourtant pas attendu pour évoluer et se moderniser? Eux, dans leur innocence, protégés par les arbres, ils ont continué à mener une existence que leurs ancètres "médiévaux", "antiques", accomplissaient peut-être déjà.

    A quoi ont-ils bien pu penser en voyant, ce matin-là d'une année qu'ils ignorent certainement, résonner, dans la jungle épaisse et familière, le bourdonnement singulier qui n'était pas celui d'une bête connue ?
    A quoi ont-ils bien pu penser en voyant la raison de ce bruit, s'accompagnant d'un vent brutal, surgir de la cime des arbres, et opérer plusieurs passages au-dessus d'eux?
    Quel était donc cet oiseau étrange, cet insecte mécanique qui menaça leur territoire de ses ailes circulaires et de ses pattes allongées et aplaties?
    Savaient-ils seulement que des hommes, comme eux, serraient leur appareil photo avec émotion et excitation en se disant "on vous a trouvé!"?
    Et maintenant qu'il a disparu, quel souvenir garderont-ils de cette journée?
    Ceux qui l'auront vu le raconteront-ils aux plus jeunes comme une légende, comme un signe annonciateur de temps plus sombres? Ou comme un dieu volant venu surveiller ses enfants?
    Pouvons-nous seulement nous mettre à leur place?

    L'autre question est celle de savoir quel sera leur avenir, maintenant que leur existence et le site qu'ils occupent, bien qu'inaccessible à pied, sont à présent attestés et identifiés sur une carte par une croix?
    Une anthropologue interrogée sur France 2 (dont j'ai oublié le nom, ce qui n'est pas très rigoureux de ma part, je le reconnais), répondait que la politique du Brésil avait évolué au sujet des populations primitives sur son territoire. L'objectif colonisateur et la mission civilisatrice ont été depuis un moment abandonnés ( et ce bien que la tentation de les déplacer pour bénéficier des richesses de leur forêt, de les éduquer afin d'en faire de bons consommateurs et de bons acteurs économiques reste forte ;à l'occasion des attrape-touristes, et l'on organiserait des safaris en cernant leur territoire par des vitres, derrière lesquelles on pourrait les voir, comme des objets de foire, vivre et accomplir leurs activités quotidiennes: "maman, regarde, il fait du feu! eh! papa, on voit son zizi au monsieur! "- bon d'accord, c'est une contre utopie sinistre, mais on peut s'attendre à tout voir de la part des hommes aujourd'hui).
    En réalite, l'Etat brésilien cherche à les préserver de tout contact avec la civilisation; à les laisser vivre comme ils l'ont fait depuis des générations. Mais vous me direz: ils ne peuvent quand même pas vivre sans connaître le monde qui les entoure, la télévision, l'hygiène, la technique, l'ordinateur, le cinéma?

    C'est parce que l'enjeu est principalement culturel que le Brésil, et la plupart des Etats concernés par l'existence de peuplades primitives sur le sol, ont décidé de les maintenir dans leur environnement, et de ne pas leur forcer la main en les civilisant. Alors que le monde a à faire face à une acculturation globale, il apparait essentiel de préserver ces hommes et femmes, et leur richesse culturel, d'une uniformisation des mentalités et des moeures, des habitudes et des croyances. Car une fois en contact avec la civilisation et la modernité, voyant combien leur existence est misérable au regard du confort apporté par la vie au-dehors de leurs habitats rustiques, la tendance générale est à l'exode et à l'abandon de leur culture et de la rudesse de leur existence, ce qui conduit irrémédiablement à leur disparition totale. Ce qui se révèle être un sacré gâchi.

    Montaigne, aujourd'hui, saluerait ce choix de préserver et de respecter l'intégrité des cultures primitives, ce qui, à ses yeux, racheterait en partie les pratiques barbares des Européens depuis la découverte des Amériques. Ceci étant, ces indiens, dont nous ignorons les noms et les vies, resteront inconnus, isolés, mais protégés désormais, dans leur forêt, à l'abri des maladies et des perversions que l'homme moderne leur apporterait en voulant seulement faire ce qui est l'essence de tout individu: communiquer. En l'occurence, si contact il y a, il se limitera à un simple partage de noms et de pratiques simples (comme pouvoir communiquer à distance par radio)et à une connaissance de l'autre ; et le seul apprentissage ne sera plus celui imposé par le plus fort, mais bien l'enseignement de celui qui sera resté le plus proche de la nature et qui saura, par cette sagesse naturelle et innée que la technologie nous a ôtés, rappeler à l'homme civilisé les bases d'une vie saine et équilibrée, en osmose avec son environnement, dans un monde en proie à la main polluée de l'industrie et du progrès, et dont il subit les coups parfois plus violemment et plus injustemen que nous, sans en avoir jamais été responsable.
    avatar
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 30
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 3943
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Baptiste le Dim 1 Juin - 21:54

    Bienvenue dans le meilleur des mondes.

    Cette décision de laisser isolés ces indigénes n'est ni une preuve de relativisme, ni une proclamation de l'égalité des cultures: c'est la victoire d'une civilisation du mépris qui se permet de dire "regardez le chemin accomplit depuis tout ce temps, ces pauvres barbares". Car ces peuples n'ont pas de culture, le comportement que nous avons avec eux est donc minable. Ce n'est pas comme cela que l'on respecte une civilisation.
    Aprés les parcs naturels, on a créé la "réserve humaine".

    Echec total de la philosophie.
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003580
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Khärynn le Dim 1 Juin - 23:24

    Hurmf.
    Pour moi, non seulement il faut les laisser tranquilles, mais en plus on devrait tous retourner à un état naturel "indien".

    Echec de la philosophie...hum bof.Très contestable.
    D'ailleurs, c'est comment qu'on respecte une population? Si on y va et qu'on les décime avec nos microbes, tu parles d'un respect! Et se pointer avec des combis genre ET chui pas sûre qu'on se retrouvera pas sans une flèche plantée dans le cul!

    C'est vrai qu'il y a des populations qui ont des coutumes qu'il faudrait éradiquer mais est ce aux autres d'intervenir... Bof bof.
    Chacun sa merde? C'est mauvais comme philosophie?
    avatar
    pilla
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 135
    Age : 29
    Localisation : nanterre
    Points : 3805
    Date d'inscription : 23/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par pilla le Dim 1 Juin - 23:35

    j'ai toujours considéré la philosophie du chacun sa merde comme énoncée par ceux dont la merde sent suffisament bon pour qu'ils puissent s'en dépétrer eux-mêmes... mais bon, je ne suis pas dogmatique. ^^
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003580
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Khärynn le Dim 1 Juin - 23:48

    (fort heureusement car tu ne serais plus une bonne philosophe :kawai: )
    C'est juste que je pense qu'on est pas un modèle. On a pas à aller les faire chier si ça risque de les décimer.
    avatar
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 30
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 3943
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Baptiste le Lun 2 Juin - 0:15

    La question n'est pas d'aller leur faire chier ou non. Je trouve médiocre et mesquine l'attitude de l'observateur se cachant pour observer, sans faire fuir l'autre.

    La liberté de choix existe, on saît même l'exercer voyez-vous!
    Puisque notre civilisation est si mure, pourquoi ne pas tout simplement aller là-bas, avec un interprête, et leur poser la question de savoir s'ils veulent ou non s'ouvrir ? Simple, efficace. Si c'est non, à nous d'assumer cela.

    Ce qui m'exaspére le plus, c'est la vision négative que l'occident a de lui-même, sa façon de se nier et de s'autocensurer: "Evitons que le mal et la décadence n'atteigne les indiens ! Notre civilisation est mauvaise.."..oh oui vive la philosophie de bas-étage, pourvu qu'il y ait de la morale..
    Et cette peur de l'Histoire! cette peur de briser une harmonie entre l'homme et la nature, tsss..! Nous voyons et contemplons en ces gens nos idéaux; les idoles sont là bien réelles devant nous ! Alors n'y touchons pas, au risque de les briser, les rendre impures, les dénaturer. Au risque de détruire l'idéalisme occidental!
    Les indiens sont pour nous des Dieux! il faut qu'ils restent là où ils sont, et tant mieux si l'endroit est inaccessible à pied et en voiture: cela rajoute du mythe.

    S'est t'on seulement posé, un instant, la question de savoir comment ce peuple aimerai que l'on agisse ? Au lieu de nourrir nos idéaux, notre morale, et d'appeler en renfort une pensée occidentale qui est en échec total sur le probléme de l'universalisme, depuis deux siécles, il faut je pense prendre une attitude humaine, naturelle, et surtout saine. C'est à dire aller à la rencontre de ces gens.
    Nous avons tourné des centaines de flms où l'homme tend la main aux extraterrestres, avec des colombes à foison; et pourquoi pas ? De quoi avons-nous peur exactement ? D'avoir le rôle des extraterrestres ?
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003580
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Khärynn le Lun 2 Juin - 0:33

    Ce qui m'exaspére le plus, c'est la vision négative que l'occident a de lui-même, sa façon de se nier et de s'autocensurer: "Evitons que le mal et la décadence n'atteigne les indiens ! Notre civilisation est mauvaise.."
    J'assume totalement. Je trouve cette vision négative justifiée. Je ne vois pas où nous pouvons être fiers de nous. Sur certains points peut être. Mais dans l'ensemble c'est un peu gerbant. Même Werber n'a pas réussit à me défaire de cette idée.

    Et cette peur de l'Histoire! cette peur de briser une harmonie entre l'homme et la nature, tsss..!
    C'est mal? Quoi il vaut mieux vivre dans des cabanes ou des grottes, ou dans des hlms, des 9m carrés, des maisons bien coûteuses avec notre "merdier" adoré à l'intérieur ? (Magdane :sing: )

    S'est t'on seulement posé, un instant, la question de savoir comment ce peuple aimerai que l'on agisse ?

    Et le doit-on? Faut continuer comme on le fait? Développer, toujours plus se développer? On dit quoi maintenant: que ça va être la merde quand tous les chinois voudront vivre comme nous. Bah ça va être beau. Oh oui exportons notre système de vie si beau, si plein de sens...

    On peut être fier de nous. Pour certains côtés. Chui d'accord.
    Mais putain merde, on est quand même des sales cons sans excuses chui désolée. Jdis pas qu'ils sont mieux, je ne le pense pas. C'est pas des idoles, c'est pas des dieux, c'est un mode de vie différent qui pollue moins et qui retarde la déforestation au moins.
    avatar
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 30
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 3943
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Baptiste le Lun 2 Juin - 10:07

    Chrétienne ! Chrétienne !
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3862
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Camille le Lun 2 Juin - 21:48

    Evitons de partir dans des débats fumeux entre conceptions d'occidentaux. Plutôt que de chercher quelle attitude à adopter à leur égard, il est plus sage, à mon avis, d'essayer de se mettre à leur place et, tout en leur reconnaissant les mêmes droits qu'à nous, ne pas oublier qu'ils n'ont pas évolué de la même manière.

    L'exemple que tu prends, Baptiste, est significatif: les extra-terrestres. Sauf que tu oublies une chose, c'est que tout cela reste à l'état d'idéal.
    D'une part, sauf dans Alien, les extra-terrestres sont essentiellement montré comme des êtres supérieurs que nous, plus sages et plus intelligents (style rencontre du troisième type). C'est peut-être une trop grande prétention que de se croire tel face à d'autres hommes, pour le simple prétexte qu'ils n'ont pas évolué comme nous. Non de nous être supérieurs, ni inférieurs, ils sont tous simplement différent. Et cela mérite d'être pris en compte (cela dit, on se permet de penser à leur place; mais cela reste dans leur intérêt; on ne les dérange pas; mais on ne leur apporte rien, ni eux inversement ; zéro partout).
    Ensuite, si c'est nous, les extra-terrestres, n'oublions pas que les hommes sont souvent béats devant les aliens et que ce sont eux qui recherchent le contact ( cf le film du même nom); et qu'au contraire - E.T.- ils les traquent, et pour reprendre l'expression de Khärynn, ils les acceuillent comme les Indiens nous accueilleraient, avec une flèche dans le cul!

    Bref, mauvais exemple, parce qu'un peu trop abstrait. Et puis n'oublions pas qu'ils n'ont pas les mêmes représentations que nous, ils ne connaissent pas les mêmes concepts, universels quand on les connait, de droits de l'homme et tout le toutim. Leur vie se limite à la survie dans leur environnement hostile (dans lequel aucun d'entre nous ne serait capable de faire un feu), aux rites de passages, à la chasse, à la protection des bêtes sauvages, à l'édification d'une famille et d'une situation au sein de la communauté, à transmettre une mémoire, au respect des aïeux et des esprits de la forêt. Vous leur parleriez de communiquer et de découvrir les merveilles du monde qui les entoure, d'avoir la chance d'entrenir un contact avec des êtres vivant ailleurs et capables de leur apporter santé et confort, déjà ils ne comprendraient rien, et puis ces propositions seraient tellement éloignées de leurs préoccupations qu'ils vous regarderaient avec des yeux ronds voire dédaigneux.

    Pour autant, il ne faut pas négliger leur intelligence. Mais le choc des cultures serait si brutal pour eux, qu'au cas échéant, ils abandonneraient des siècles de transmission de leur patrimoine culturel pour découvrir les richesse du monde et en abuser, sans avoir été averti de ses dangers. Et le seul danger principal, et qui constitue une raison suffisante pour ne pas les déranger maintenant, c'est qu'avec tous les germes que nous baladons, un seul contact avec eux suffirait à les tuer de ce qui nous enrhume seulement.
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003580
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Khärynn le Mar 3 Juin - 15:28

    Mouais. Admettons que je suis d'accord avec Camille.
    Reste que je ne suis pas chrétienne. Païen! :O_O:
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3862
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Camille le Mar 3 Juin - 21:18

    Oui, d'ailleurs, je n'ai pas très bien compris pourquoi tu traitais Khärynn de chrétienne ; ni pourquoi sur un ton si méprisant.
    avatar
    Khärynn
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 420
    Age : 29
    Localisation : Beauchamps Sur Huillard
    Points : 1003580
    Date d'inscription : 29/04/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Khärynn le Mar 3 Juin - 22:23

    Oh je pense que ce goujat de bas étage plaisantait.
    Il n'a rien trouvé de mieux que de m'invectiver puisqu'il n'avait plus rien d'autre à dire voyant que j'avais raison.
    C'est ça la rançon de la gloire, quand on a toujours raison ...
    :reflechi:
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3862
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Camille le Ven 6 Juin - 22:43

    La question est: pourquoi chrétienne?

    Même si c'est entre vous, il y a quand même mieux, comme plaisanterie...
    avatar
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 30
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 3943
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Baptiste le Ven 6 Juin - 22:57

    C'est un discours Chrétien, stout.
    avatar
    Stu
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 78
    Age : 28
    Localisation : Paris
    Points : 3803
    Date d'inscription : 20/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Stu le Sam 7 Juin - 19:59

    Baptiste a écrit:Chrétienne ! Chrétienne !

    Néocolonialiste ! Néocolonialiste ! Sors du XIXe siècle ! Je te l'ordonne !
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3862
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Camille le Sam 7 Juin - 21:53

    Ce débat part un peu en flood, je trouve.
    avatar
    Patrice Hilton
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 61
    Age : 29
    Localisation : Romans sur isere
    Points : 3772
    Date d'inscription : 21/06/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Patrice Hilton le Lun 23 Juin - 4:33

    AUtre paramètre apportant de l'eau au moulin de Camille : le maintien et l'entretien de sa culture et de son identité ethnique est devenu à notre époque le souci majeur d'une quantité considèrable de tribus et peuplades anciennement colonisées ... Ce n'est pas pour autant que le but est atteint , en effet , il ne suffit pas , même si je comprends ta position Baptiste , de laisser le choix pour que celui ci soit respecté ; l'unification des cultures et mode de vie est une réalité contre laquelle il est difficile de lutter , tout tradiotionnalisme etant perçu comme de l'extrêmisme ou de l'archaisme , un frein à l'épanouissmement de l'homme , (CF le discour de N.Sarkozy sur l'homme africain à Dakar ).
    Ainsi il est difficile de nier que malgré l'expression franche et vindicative d'une ethnie d'entetenir et préserver ses traditions , les moyens culturels ne lui sont pas toujours accessibles ( à l'exemple des indiens d'amérique du nord qui n'ont plus qu' à décortiquer le travail d'Edward Sherif Curtis pour retrouver les quelques traces d'une histoire et de traditions pasées , pour la plupart disparues aujourd'hui au grand damme de ce qui reste de "la nation rouge") , et les possibilités parfois limitées (par un pressing politique militaire et économique , comme en Afrique )
    La culture Indienne( d'Inde en asie ) , très tradtionaliste , tend aujourd'hui , au nom de la réussite mondial , pour "faire comme " les occidentaux , à une sorte d'extra américanisation ( j'ai lu que (certes c'etait de l'humour mais ça represente bien la situation) New Dehli est plus americaine que L.A.Et Bollywood , leur studio de cinéma qui produit le plus de film au monde dépasse de loin la productivité d'hollywood.Etre dans l'exuberrance , la profusion , résultat culturel de nos opérations économiques qui poussent toujours à plus de compétitions.)
    ALors certes c'est un choix qui est fait là par une partie de la population indienne ,mais l'inconvènient c'est qu'il se fait totalement au détriment des autres points de vues ,rejetant parfois les traditions avec le regard de mépris que l'on jette à l'extrêmiste...(J'admets que l'exemple de l'inde n'est pas encore le meilleur , mais ça tend à ça ...)Et ce dualisme au sein d'une culture ne génère pas l'équilibre social requis pour une identité nationnale et culturelle forte . C'est un problème qui se pose un peu partout ,je répète que l'Inde n'était qu'un exemple.

    Je suis pour un partage et un échange des cultures , je respecte ceux qui font le choix de la faire évoluer dans un sens , et je trouverais juste ,dans le principe, que l'on offre aussi le choix aux indiens du bresil d'être en contact avec ce monde qu'ils ne connaissent pas.Seulement je crois que cela peut aussi être une preuve de sagesse que d'admettre que cette bonne volontée , ces beaux principes de respect du choix , ne peuvent être appliqués . Car pour "gâter" ce choix , il y'aura d'une part l'attraction forte de la nouveauté ,qui historiquement ( que ce soit en afrique avec les Portugais , en Amerique du nord avec les Anglais ou en Amerique du Sud avec les Espagnols,) a toujours eu son effet , et non des moindres ,c'est à dire de tendre de manière boulémique à l'adoption par les indigènes de cette nouveauté , sans demi mesure , ébahis par ce "pouvoir" si surprenant au péril de leur propre identité.
    Il faut aussi voir que la politique Neocolonialiste existe et l'on ne sait quel petit cadeau elle saurait réserver aux mentalités...Et que comme je l'ai déja dit plus haut , les moyens ne sont pas toujours donnés pour permettre de revenir en arrière ,ou d'accepeter le déni de notre culture , une fois qu'il eut été "offert". En somme le choix n'a pas d'impact quand les jeux sont déjà joués.

    Bref , je te retourne l'argument de l'auto demagogie , les laisser faire leur choix en omettant de prendre en compte nos expériences passées qui nous ont appris à nous méfier de notre propre culture dans de telles situations , nous permettant ainsi de rejeter nos responsabilités, nous pourrions alors être satisfaits d'avoir laisser cette culture s'auto detruire .
    avatar
    Gotch
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 27
    Age : 70
    Localisation : 44700
    Points : 3798
    Date d'inscription : 25/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Gotch le Lun 23 Juin - 11:04

    "les laisser faire leur choix en omettant de prendre en compte nos
    expériences passées qui nous ont appris à nous méfier de notre propre
    culture dans de telles situations , nous permettant ainsi de rejeter
    nos responsabilités, nous pourrions alors être satisfaits d'avoir
    laisser cette culture s'auto detruire ." comme nous souligne Naarg.

    Nous avons déjà interféré avec cette civilisation. Nous en sommes donc déjà en partie responsables. Nous sommes les Aliens débarqués d'un "ailleurs". Si notre seul contact est négatif, il en résultera un bienfait négatif, et non neutre. Comme le résumerait Pascal, "nous sommes engagés". Autant aller jusqu'au bout, mais vraiment, en respectant des règles, en les écoutant beaucoup (et non en feignant de les écouter), en profitant de leur sagesse, de leurs éléments de civilisation, et en tentant d'interférer le moins possible tout en les aidant puisqu'il n'y a plus d'autre choix.
    avatar
    Malie
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 199
    Age : 28
    Localisation : romans
    Points : 3848
    Date d'inscription : 23/06/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Malie le Lun 23 Juin - 21:00

    Yenop parlais des extra terrestres, c'est tout a fait ca.
    Vous savez, le moment ou les extra terrestres se demandent si la population de la planéte est prête pour une rencontre, et la jugent finalement inapte, et décident d'attendre encore.
    Cela dit, le coup de l'hélicopt'étre remet pleins de choses en question. Ils l'ont vu, ils ont eu peur. Ils ne vont pas retourner a leur train train quotidient comme ca, ca laisse des marques, un hélicoptére qui passe.
    avatar
    Ponpon
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 84
    Age : 31
    Localisation : Montpellier
    Points : 3811
    Date d'inscription : 24/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Ponpon le Mar 24 Juin - 18:04

    On vient de découvrir que cette découverte était un mensonge...cette tribu est répertorié depuis 1910..ce mensonge avait pour but de sensibiliser l'opinion sur les danger de la deforestation....donc en gros on est capable de fooutre la paix à des populations..


    La source Rue 89
    avatar
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487558
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par S. le Mar 24 Juin - 18:14

    Source : Letemps.ch


    Une tribu isolée mais pas inconnue


    AMAZONIE. Qui étaient les désormais fameux Indiens photographiés du ciel fin mai? «The Observer» lance la polémique.

    Etienne Dubuis
    Mardi 24 juin 2008


    La photo, prise du ciel, a fait fin mai le tour de la planète. On y voit trois Indiens de l'Amazonie brésilienne plantés au cœur d'une clairière, le corps enduit de peinture rouge et le regard levé vers l'avion qui les survole. Surtout, et c'est ce qui explique son retentissement, on distingue dans les mains de deux d'entre eux des arcs pointés en direction de l'objectif. En les diffusant, la Fondation nationale de l'Indien (Funai), l'organisme chargé de la politique indigène du Brésil, et Survival, la principale organisation non gouvernementale à défendre les peuples autochtones, entendait convaincre l'opinion mondiale de l'existence de groupes isolés et de la volonté de ces derniers d'éviter tout contact.

    Le cliché était trop beau pour être vrai, a attaqué dimanche le quotidien britannique The Observer, repris aussitôt par d'autres titres. Le journal accuse la Funai et Survival d'avoir menti en présentant ces Indiens comme les membres d'une tribu jusqu'alors inconnue. En réalité, poursuit-il, l'existence de ce groupe est attestée depuis 1910, et le Bureau brésilien des affaires indigènes en a connaissance depuis vingt ans. Tout cela n'était qu'une façon de mener une campagne à bon marché contre l'exploitation forestière du bassin amazonien.

    Emballement médiatique

    «Les médias se sont emballés tout seuls, rétorque Magali Rubino, porte-parole de l'antenne française de Survival. Pour qualifier cette tribu, nos communiqués n'utilisent pas l'expression «inconnue» mais «isolée» ou «non contactée». Je vous concède que cette dernière formule peut prêter à confusion, mais elle s'éclaircit dès que vous parcourez notre documentation, à commencer par celle qui figure sur notre site internet. Il s'agit de groupes qui désirent éviter tout contact avec le monde extérieur. Une volonté que la Funai et Survival respectent et tentent de faire respecter autant que faire se peut. Mais nous n'avons jamais prétendu ignorer leur existence. Nous tenons même soigneusement leur décompte. La Funai en a répertorié 68.»

    Un glissement, de fait, a bien eu lieu. Alors que Survival parle d'Indiens «isolés», «repérés et photographiés par avion», plusieurs médias parlent le lendemain de «tribu inconnue découverte».

    «Les photos que nous avons publiées sont exceptionnelles, explique Magali Rubino. Cela explique le gros effet qu'elles ont produit. Elles ont mobilisé de nombreuses personnes contre les voix qui prétendent, comme le président péruvien Alan Garcia, que ces groupes désireux d'éviter tout contact n'existent pas et qu'on peut donc ouvrir sans réticence leurs territoires à la prospection pétrolière et minière. Malheureusement, elles ont aussi attiré des gens moins bien intentionnés. Des journalistes m'ont contactée pour que je leur dise où ces photos avaient été prises afin de partir à leur tour sur place prendre leurs propres photos.»


    _________________
    " Fernand l'emmerdeur ! Fernand le malhonnete ! c'est comme ça que j'l'appelle moi "
    avatar
    littlesun
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 9
    Age : 28
    Localisation : entre montargis et paris
    Points : 3769
    Date d'inscription : 24/06/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par littlesun le Mar 24 Juin - 19:07

    j'ai lu un article dessus.
    truc débile, mais quand en lisant, la première chose que jme suis dis c'est qu'ils connaissaient pas l'existence de voitures, informatique, et j'en passe...
    jme suis soudainement trouvée trop civilisée...lol
    avatar
    Ponpon
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 84
    Age : 31
    Localisation : Montpellier
    Points : 3811
    Date d'inscription : 24/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Ponpon le Mar 24 Juin - 19:32

    littlesun a écrit:j'ai lu un article dessus.
    truc débile, mais quand en lisant, la première chose que jme suis dis c'est qu'ils connaissaient pas l'existence de voitures, informatique, et j'en passe...
    jme suis soudainement trouvée trop civilisée...lol

    ça depend de ce que tu entends par civiliser...

    En soit, en interpretant un peu ce que tu dis, tu as raison, mais bon pour argumenter et expliquer il faudrait que je relise mes cours...et là j'ai la flemme^^
    avatar
    Camille
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 210
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 3862
    Date d'inscription : 19/05/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Camille le Mar 24 Juin - 21:12

    On s'est fait sacrément bien manipuler. Et ces pauvres gens aussi, malgré eux.
    avatar
    Malie
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 199
    Age : 28
    Localisation : romans
    Points : 3848
    Date d'inscription : 23/06/2008

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Malie le Mar 24 Juin - 21:24

    Toujours est il qu'il est sans doute possible que certaines tribu vivent dans l'ignorance de notre civilisation non ?

    Contenu sponsorisé

    Re: Notre monde en a rencontré un autre.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 0:59