Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    The Thing - John Carpenter (1983)

    Partagez
    avatar
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 29
    Localisation : Paris
    Points : 2147487589
    Date d'inscription : 04/02/2008

    The Thing - John Carpenter (1983)

    Message par S. le Mer 28 Mai - 23:16

    The Thing réalisé par John Carpenter



    Date de sortie : 1983
    Avec Kurt Russell, T.K. Carter, Wilford Brimley
    Film américain.
    Genre : Epouvante-horreur, Thriller, Science Fiction
    Interdit aux moins de 12 ans




    Synopsis Poussière Temporelle :

    Une équipe, dans un camp isolé de l'antarctique subissent une curieuse attaque, de deux hommes fou à lier, d'un autre camp voisin. Décidé à déceler la raison de cette étrange offensive, ils se rendent avec prudence sur les lieux et découvre un carnage. A peine rentré, qu'un de leur chien, parmi d'autres, ouvre la gueule, un peu.. un peu plus... jusqu'à ce que sa mâchoire explose, que son nez gicle, que ses yeux se désorbitent, qu'il commence à dévorer ses anciens partenaires canins et qu'un lance flamme mette fin à la dégustation de la Chose. Seulement la chose est tenace, et plus intelligente qu'il n'y paraît...



    Avis:

    L'un des spécialistes des films de science fiction signe aux débuts des années quatre-vingt un classique du cinéma d'épouvante. Cinq ans à peine après avoir lancé la saga des Halloween et deux années après New York 1997, Carpenter est loin d'être essoufflé. Des effets spéciaux qui impressionnent encore, vingt ans après, par leur réalisme au faisant la nique au nourrisson que sont les fx informatiques Smile.
    Morricone en compositeur, on est conforté par avance et nos oreilles ne sont pas assaillies par des tonalités très graves et très aigües, fortement utilisée d'habitude.
    Une oeuvre qui, dans son style, reste tout de même en dessous de NY 1997, de par sa prise de position dissimulée, voire inexistante, à vous de voir !

      La date/heure actuelle est Lun 19 Nov - 18:28