Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

    Distant Worlds: Music From Final Fantasy

    Partagez
    avatar
    Haelstrom
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 6
    Age : 28
    Localisation : Ailleurs
    Points : 3904
    Date d'inscription : 11/03/2008

    Distant Worlds: Music From Final Fantasy

    Message par Haelstrom le Mer 26 Mar - 1:55

    Oyé Oyé braves gens. Aujourd'hui, abordons une catégorie de musique encore trop méconnue, et finalement très peu écoutée. La musique de Jeux Vidéos. Oui messieurs dames. Je vais vous présenter un album qui n'est autre qu'une compilation de musiques de jeux vidéos. Ici, nous parlerons de Final Fantasy. Pourquoi Final Fantasy ?
    Parce que Nobuo Uematsu, compositeur de la Série des Final Fantasy remporta le prix de la chanson de l'année à la 14ème Cérémonie Annuelle des Disques d'Or au Japon avec "Eyes On Me" interprété par Faye Wong.
    C'était la première fois qu'une musique de Jeu décrochait cet honneur.

    Pour les 20 ans de Final Fantasy, l'album Distant Worlds fut réalisé. Treize (en fait douze) pistes tout droit venues de la série, jouées et interprétées par Susan Calloway, Emma Wetter, Fredrik Strid and Johan Schinkler, Per Skareng Le Royal Stockholm Philharmonic Orchestra, accompagné par le choeur Allmänna Sangen, le tout dirigé par Arnie Roth.
    Autant de noms qui ne vous diront peut-être rien, mais qui montrent bien le soin pris à la réalisation de cet album génialissime s'il en est.

    Album Téléchargeable ici

    Après cette mise en bouche rapide et sans transition, passons un peu à l'étude de l'album en lui-même.

    J'allume mon Lecteur Mp3. Suspens. Le titre de la première musique s'affiche.

    01- Opening-Bombing Mission. L'introduction de Final Fantasy VII.
    Une musique douce; calme, les fans en auront l'habitude. Les instruments s'éveillent tout à coup, avec une intensité encore rarement égalée dans les nombreux concerts des Final Fantasy. J'en frissonne.
    Bombing Mission commence. Le Piano. On se revoit dans cette magnifique scène de jeu; sortant du train dans une ville polluée au possible. On court, on se trouve confronté à des soldats; premier combat. (je m'arrête là, si vous connaissez pas la suite, il faut jouer à FFVII è_é)

    On s'y croirait revenu. Pûrement épique, les instruments s'animent avec force, les cuivres sont déchainés. Douceur et Brutalité se succèdent, avec toujours plus d'intensité. J'en ai les larmes aux yeux (véridique).

    02-Liberi Fatali.
    Cette fois, c'est l'Introduction de FFVIII, la meilleur intro de jeu vidéo qu'il m'ait jamais été donné de voir (pour les curieux)

    Le choeur se manifeste. Les paroles sont sèches et rapides; l'instrumentation rapide et stressante monte crescendo. On sent déja que le thème va être exceptionnel. Arrive le solo de violon; ténébreux et inquiétant à souhait. De nouveaux des voix; nouveau crescendo. Percussions et voix, rapide, puissant, toujours inquiétant. Le morceau est superbe. Jamais il n'avait été interprété avec autant de force. Epique encore une fois.

    03-Aerith's Theme.
    Thème fort de Final Fantasy VII. Le thème de cette douce marchande de fleur au destin tragique qui fit couleur tant de larmes chez les joueurs les plus aguerris.


    Je ne vais pas vous détailler tous les thèmes; celui-ci est magnifique. Encore une fois, on se sent transporté. Un océan de douceur, et un léger fond de douleur, de mélancolie. C'est Beau. L'orchestration toujours magnifique, donne au thème son côté tantôt cristallin, tantôt puissant.

    04-Fisherman's Horizon.
    Ce thème ci, extrait de Final Fantasy VIII est celui de la ville d'Horizon. Une ville paisible et pacifiste, située au milieu de l'océan (liée aux continents principaux par un immense pont). Si le thème d'origine touchait par sa simplicité paisible; cette version est sublimissime.
    Le choeur vient s'ajouter à une grande partie de l'instrumentation si élaborée, et le petit thème simpliste de notre ville de pécheurs se métamorphose en une grandiose débauche de nostalgie, encore une fois de douceur, de calme et pourtant de force. En écoutant ça, je me sentais transporté au paradis, tant le thème devient majestueux.

    05-Don't Be Afraid.
    Mesdames et Messieurs, Faites place au thème de combat de Final Fantasy VIII !!!
    Dire que ce thème, dans sa version originale, était considéré par les joueurs comme trop mou, pas assez "energisant", sans adrénaline.

    C'est fou de voir comment un thème peu changer. Le thème est puissant, Epique, et presque brutal; on se trouve prisd dans une vague d'adrénaline indescriptible et extatique; je cherche encore des mots pour décrire les sensations procurées, mais je n'y arrive pas. C'est Fort, c'est Epique, presque Violent, mais là je radote. Il faut savoir que ce n'est pas la première fois que le thème est repris dans un album, mais il s'agit réelement de sa version la plus grandiose.

    06- Memoro de la Stono - Distant Worlds
    Vous en avez franchement marre que je vous prenne le chou avec des musiques de jeu auxquels vous n'avez jamais joués ? Puis de toute façon vous vous en fichez, les jeux vidéos c'est mal. Et bien cette musique ne provient pas d'un jeu vidéo, c'est un Inédit fait pour les besoins de l'album.
    Et franchement, ça en vaut la peine.
    On commence avec un choeur de voix, dans une mélodie Epique et Douce, atmosphère de chant grégorien. Le tout se radouci, jusqu'a en devenir tristounet; puis Susan Calloway (je crois) prend le relais sur ce thème tristounet, accompagné par quelques instruments discrets. Sa voix contraste pas mal avec le thème (j'aurai aimé voir ça avec une voix plus cristalline). Le choeur revient, et tout se mélange. On suit avec un petit passage Moitié Joyeux moitié Triste. Enfin c'est un thème très particulier (et ce n'est pas le seul ici !)

    07-Medley 2002
    Une succession des thèmes phares des trois premiers final fantasy (à ce que j'en ai compris). Les fans reconnaitront sans peine les premières notes puisqu'on les entend pratiquement dans tous les opus de la série. Le thème qui dure tout de même huit minutes est joyeux et agréable en majorité.

    08- Theme Of Love
    Un thème de FFIV auquel j'avoue ne pas avoir joué. Encore un thème très doux, avec très peu d'instruments. Pas grand chose de plus à y dire. C'est doux, discret, agréable, tristounet par endroits. Le thème porte bien son nom.

    09- Vamo' alla Flamenco
    Thème extrait de FFIX. Une scène de théatre où l'on simule un duel avec un de ses amis, c'est très sympathique à jouer d'ailleurs. Le thème est dans cet idéal.
    Un air flamenco (ben vi), tantôt guerrier, tantôt doux (bien plus que sur le thème d'origine !!), tantôt presque épique. Le côté flamenco est sympa, et va donner au reste un petit aspect de parodie j'irai jusqu'a dire. C'est mignon, souriant, rafraichissant.

    10- Love Grows
    FF VIII. Le thème d'amour du jeu (celui qu'on retrouvera dans "Eyes On Me" justement). Un peu de ce que j'appellerai de la "joie triste", encore une fois très doux. On se laisse emporter par la mélancolie, par la nostalgie, presque au point de lacher une larme; j'irai jusqu'a dire que je trouve ça poétique.( C'est un de mes thèmes tristes préférés à vrai dire ^^')

    11- Opera "Maria and Draco"
    FFVI. Imaginez-vous, jouant dans un opéra classique. Vous incarnez la belle demoiselle, dont l'amant part à la guerre, vous promets qu'il reviendra. Est déclaré pour mort, puis revient (vivant !) pour sa belle. C'est bateau. C'est pourtant un passage qui aura marqué beaucoup de joueurs, par sa simplicité, la beauté de sa mise en scène, et le fait qu'il s'agisse en réalité d'une petite mascarade.
    Ceci étant, le thème de l'époque (sur console portable, donc avec une qualité de son forcément limitée) fait sensation forte. A l'epoque, les voix étaient représentées par de gros bip sonores plus ou moins graves.
    Et bien pour la première fois, tout le thème est remixé de façon moderne, par Emma Wetter, Fredrik Strid et Johan Schinkler, d'authentiques chanteurs d'opera. C'est... enfin... quand on a joué, on est sur le cul. Fallait le faire, tout simplement.
    Le résultat, c'est qu'on se sent vraiment comme écoutant un opéra, c'est presque déroutant; les thèmes s'enchainent, tous dans cette même idée d'opéra. On oublierait presque qu'on écoute un concert de musique de Final Fantasy.

    12- Swing de Chocobo
    Waaaaaaaaaaaaai !! J'espère que tout le monde ici sait déja ce qu'est un chocobo. Sans quoi je n'ai plus qu'a aller me suicider. Le thème du mythique poulet Jaune (si vraiment vous n'avez jamais vu un chocobo Shocked je vous place ici une photo de cet animal légendaire).
    Ceux qui n'ont jamais vu de chocobo, qui n'en ont jamais chavauché en écoutant en boucle ce thème ne comprendront surement jamais pourquoi les fans se mettent à bondir partout et à imiter d'étranges piaillements sonores en entendants ce thème. Mais pour nous, c'est C-U-L-T-E.
    Un thème amusant, agréable, joyeux, chocobesque s'il en est; un régal pour nos petites oreilles lassées de tous ces thèmes tous plus tristes les uns que les autres. Ici, c'est caricature, joie, et CHOCOBOOOOOOOOO !!!
    (sachez que le thème chocobo me sert de réveil le matin. Idéal pour commencer une bonne et joyeuse journée de bonne humeur).

    13- One Winged Angel Cool

    Mes Amis, mes braves, vous qui suivez mon discour franchement ennuyeux depuis le début; nous voici arrivés à la fin de cet album. Une fin en apothéose, puisque celle-ci est illustrée par la plus grandiose, la plus épique, et la plus folle de toutes les musiques jamais composées !!!
    Nous sommes ici dans le Monde de Midgar de final fantasy VII, devant Sephiroth; le bad guy le plus classe de l'histoire du jeu vidéo, sans cesse imité, et jamais égalé depuis dix ans déja.
    Le Thème de ce Surhomme Parfait Torturé colle parfaitement à la personnalité du personnage de jeu.
    A peine le thème commence t-il, que l'on sent déja toute la folie ténébreuse, destructice, et toute la puissance de ce thème ultime. Le choeur s'intègre parfaitement dans cette orgie de folie mortelle; le tout allant crescendo. C'est franchement indescriptible; les passages se suivent et ne se ressemblent pas, laissant tous entrevoir une particule de cohérence incohérente qui se dégage du tout. Bref, c'est grisant, ça décoiffe, c'est Mortellement Fou; je pête un cable, youpla boum ESTUANS INTERIUS IRA VEHEMENTI !!!

    Sachez tout de même que ce thème a toujours été mon préféré, toutes catégories de musiques, confondues (comprennez que je me révolte lorsqu'on me dit que la musique de jeux vidéos est de la sous-musique, juste bonne à être écoutée 20 secondes dans ladite scene de jeu). En fait j'ai menti, ce n'est mon préféré que depuis que je l'ai entendu Embarassed .


    Bon voila, je me suis défoulé sur mon clavier pendant deux heures en écrivant un texte complètement incompréhensible sur des musiques bizarres en parlant de jeux vidéos et de poulets jaunes. Tout ça pour dire que Distant Worlds est l'album d'Original Soundtracks de l'année (l'année dernière d'ailleurs puisqu'il est sortit en décembre 2007); que la musique de jeux vidéos c'est pas plus mal que du darkblackmétalofdoomchadow, ou du rapdelabanlieutarace, ou de la technotektonikdeoufzor, et que comme toute catégorie de musique, ces dernières méritent l'estime de nos concitoyens parfois arriérés qui ne voient dans les jeux vidéos qu'une voie directe vers la déchéance mentale ! (enfin... à voir pour la déchéance mentale...)

    Vive la Musique, Vive le Jeu Vidéo, Vive les Original Soundtracks, Vive Nobuo Uematsu, Vive les CHOCOBOOOOOOOOOOOOOOOs !!


    -Kel'rune Haelstrom
    avatar
    Senda
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Féminin
    Nombre de messages : 48
    Age : 29
    Localisation : 95
    Points : 3914
    Date d'inscription : 01/03/2008

    Re: Distant Worlds: Music From Final Fantasy

    Message par Senda le Mer 26 Mar - 19:56

    moi jdirai plutôt vive les chocobons mais ce n'est que mon humble avis de droguée du chocolat
    avatar
    Haelstrom
    Soyez indulgents, je suis nouveau !

    Masculin
    Nombre de messages : 6
    Age : 28
    Localisation : Ailleurs
    Points : 3904
    Date d'inscription : 11/03/2008

    Re: Distant Worlds: Music From Final Fantasy

    Message par Haelstrom le Mer 26 Mar - 21:25

    C'est facile ça. Faut savoir que de toute façon, Chocobo, ça provient de ChocoBall, un truc japonais sphérique et au chocolat; sur l'emballage, oh surprise:

    Contenu sponsorisé

    Re: Distant Worlds: Music From Final Fantasy

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 19 Nov - 18:28