Poussière Temporelle

Je recherche des administrateurs et modérateurs pour assurer l'activité du forum.

Derniers sujets

» [études de cinéma] Lycée Guist'hau (Ciné-Sup)
par emirkusturica Mer 28 Aoû - 1:21

» Que lisez-vous ?
par Ouroboros Lun 10 Mai - 11:30

» Le Bar du Piaf
par Khärynn Lun 4 Jan - 0:34

» District 9 - Neill Blomkamp
par Khärynn Lun 21 Sep - 21:06

» Qui sera le dernier debout ?
par Khärynn Mer 26 Aoû - 0:14

» Brefs commentaires et recommandations sur les films en salles...
par Ponpon Dim 5 Juil - 19:10

» Décès de Bill
par El Nautolan Ven 19 Juin - 18:43

» Jusqu'en enfer - Sam Raimi
par Marushka Ven 19 Juin - 17:48

» Terminator Renaissance
par Malie Mar 16 Juin - 11:23

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Mer 28 Aoû - 1:36


    Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Baptiste
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 31
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 4184
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Internet,une  nouvelle relation à la connaissance ? Empty Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Message par Baptiste le Mar 18 Mar - 23:52

    Les nouvelles technologies sont une révolution, un truc de ouf. A 12 ans j'ai crée mon premier site web, mon pc était un 166 mhz. Je suis de
    la premiére génération internet, modem56ko, Nescape et tout, j'ai grandi avec ça dans le biberon. Et le net, c'est je peux le dire une
    grande partie de ma vie, mes habitudes, mon savoir.
    Finkielkraut nous la scandé sur tout les toits: "Internet ça sert à rien." Défaite de la pensée on pourrait lui rétorquer. Depuis 1977, et la course effrenée entre Jobs/Wozniak( apple) et Bill Gates (microsoft) pour mettre au point les premiers micro-ordinateurs, le rythme de révolution de l'informatique n'a pas faibli, et il devient en effet difficile de bien comprendre les changements actuels. Les choses s'enchainent bien vite, je comprends que Filkielkraut lache. Trés vite, trop vite. Encore plus vite pour qui observe ces changements de prés: la loi de Moore est recalculée tout les deux mois ("Un microprocesseur voit le nombre de ses trasnistors doubler tout les deux ans"), et Facebook est coté à 35milliards. Pour dire, les meilleurs codeurs informatiques font presque rougir les linguistes, et pressent ces derniers de formaliser plus vite et plus efficacement les théories sur la sémantique et la pragmatique.
    Pour arriver à suivre et comprendre, il ne faut faire que ça de sa vie: heureusement nous avons nos geeks. Et quelques sages aussi.

    Seulement voilà. Internet commence à être pris au sérieux depuis quelques années, depuis l'éclatement de la bulle technologique à vrai dire, et est perçu depuis autrement que comme un gadget n'ayant pas plus de place dans nos vies qu'un Cd de Françoise Hardy. En france, les sociologues dorment encore, mais aux US c'est tout azimut que l'on disserte sur l'Internet.
    Parceque l'Internet, c'est des bouleversement monstrueux. L'informatique n'est pas nouveau, mais les enjeux de l'informatique sont faibles et déja éprouvées. L'internet lui relie les hommes. Connecting People. Vous exposer des théories complexes (oupas) sur les effets d'internet sur la cognition, le langage et l'Ecole serait trés long, alors je vous explique juste les bouleversements que provoque l'internet, en vrac:

    - Révolution du support du langage. Aprés la conservation de la parole par la tradition orale, puis écrite, le disque dur devient la norme. Des capacités de stockage énorme, des contenus accessibles sur internet hyper rapidement, des moteurs de recherche ultra pointus. Résultat: plus besoin de mémoire humaine pour retenir les données, mais il faut savoir chercher et savoir évaluer un contenu, une information bien plus efficacement. On a vu les changements qu'a apporté l'imprimerie: l'internet ne saurait faire moins bien.
    - Révolution du rapport au savoir: L'encyclopédie devient ouverte avec Wikipédia (cyclo= fermé). Les noms d'auteurs disparaissent, les droits disparaissent. Le web est essentiellement collaboratif. L'Histoire, la vérité, sont vu sous des rapports décompléxés et nouveaux.
    - Le web2.0 met au centre l'utilisateur, bien plus que le contenu(web1.0 = web du contenu). L'utilisateur valorise de l'information, crée en permanence de l'information (via le ranking). L'utilisateur est valeur supreme. Le web2.0 chamboule actuellement le domaine de la pédagogie, et son modéle de relation utlisateur/savoir est repris dans des nouvelles théories de l'éducation. Gros gros débat, celui des nouvelles technologies à l'école.
    - Le Web est un nouvel espace juridique, espace de non-droit. Le droit sur le web est super-intéressant, mais je n'en sais pas plus sur le sujet. Enfin c'est simple à comprendre, avec tout les débats sur les téléchargements, etc..
    - Le web est gratuit. Aujourd'hui, Ubuntu m'a envoyé par la poste et gratuitement son dernier os Linux. Les codes sources sont gratuits.
    - Le travail sur le Web est gratuit. La masse de travail accomplie (actualisation des savoirs) l'est en majeure partie par les utilisateurs. Il y a création de richesse désintéressée, vers un nouveau modéle économique ?
    - Ouverture de la vie privée, avec les facebook, twitter, &co.
    - Nouvelle pratique de l'écriture: les stichomityes deviennent la norme (phrases de 140 caractéres comme les textos, dialogues msn, etc..) et le langage parlé est en recul. Le vocabulaire s'enrichit a une vitesse folle, la plus grande de toute l'histoire de l'humanité. L'anglais se propage, sans concurrencer les langues régionales. (étrange phénome d'ailleurs)

    Bref, c'est énorme et lacunaire. Un nouveau monde se profile, fonciérement optimiste.
    Je suis particuliérement interpelé par le sujet, notamment par les question de Web2.0 et d'éducation.

    Deux liens à aller voir pour lancer le débat:
    Des gens qui detestent wikipedia http://wikipedia.un.mythe.over-blog.com/ et les critiques
    L'école de demain http://www.internetactu.net/2008/01/29/sur-le-chemin-de-lecole-20/
    S.
    S.
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 978
    Age : 30
    Localisation : Paris
    Points : 2147487799
    Date d'inscription : 04/02/2008

    Internet,une  nouvelle relation à la connaissance ? Empty Re: Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Message par S. le Ven 2 Mai - 3:51

    Le sujet n'a pas été commenté, pourtant je suis sûr que comme moi, d'autres ont lu avec attention ta réflexion et les détails que tu donnent, très intéressants. J'espère que tu nous en diras plus, notamment sur le Web2.0, dont on entend de plus en plus parler, et dont, personnellement, j'ai du mal à comprendre le sens, qu'est-ce que c'est en théorie, et concrètement ?
    Baptiste
    Baptiste
    Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 331
    Age : 31
    Localisation : Jaillans, ville en mouvement
    Points : 4184
    Date d'inscription : 07/02/2008

    Internet,une  nouvelle relation à la connaissance ? Empty Re: Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Message par Baptiste le Ven 2 Mai - 22:04

    Le Web 1.0 est un web de contenu: on consulte des pages. figées
    Le Web 2.0 est un web d'utilisateurs, ils créent l'information en permanence, de la valeur ajouté sur l'information, discutent, échangent (youtube, blogs, etc..).
    Le Web 3.0 (ou sémantique) sera une "ontologie des usagers du web", c'est à dire la transformation de tout le Web en une immense base de donnée.
    Malie
    Malie
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 199
    Age : 29
    Localisation : romans
    Points : 4089
    Date d'inscription : 23/06/2008

    Internet,une  nouvelle relation à la connaissance ? Empty Re: Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Message par Malie le Jeu 26 Juin - 12:43

    C'est un sujet passionant, étrange que personne n'ais réagis.
    Internet est une vraie mine d'or, mon ouverture sur le monde, tout en restant dans ma chambre.
    Internet à bouleversé toutes nos habitudes de vie, il n'y à qu'a voir a quel point nous sommes troublés lorsqu'il y a une coupure de net. (on tourne en rond, on voudrais faire une recherche google pour une petite question béte qui nous trotte dans la tête, on est obligés de décrocher son téléphone pour contacter les gens... )
    Internet c'est aussi la gratuité, et une certaine liberté qu'on ne retrouve pas ailleur.
    Sur internet, l'utilisateur ne veut rien subir contre son grés. Une pub qui s'ouvre au milieu de la page, les gens n'aiment pas ca (alors qu'a la télé, qu'on ai 10 minutes de pubs au milieu du film ne choque personne) d'ailleur ce mode de pub a progressivement disparus.

    Internet c'est aussi un merveilleux reservoir de créativité, n'importe qui peut exposer ses oeuvres et ce sous tous les suports (vidéos, arts graphiques, musique, litterature ect...). Pas mal d'artistes se sont fait connaitre par le web.

    Bref c'est un espace de communication extréme, c'est enrichissant (il n'y a qu'a voir les discutions que nous avons ici, on en a pas de telles dans la vraie vie, sauf exeptions, et du moins pas aussi fréquement), c'est rafraichissant et reposant.

    Alor oui, j'avoue, je lis moins, je passe énormément de temps sur le web, mes journées y passent, je ne fait pas grand chose d'autre, je ne sort pas énormement, mais j'aprend tout un tas de trucs, je communique, j'ai rencontré des gens qui sont devenus hyper importants dans ma vie, et je peut garder le contact facilement malgrés des centaines de kilométres de distance. J'enrichis la sncf, et j'aime ca.


    J'aime énormement la mentalité "internet", la mentalité du libre et de l'open source. Partageons la conaissance, gratuitement. Comme l'a dit Baptiste, on peut commander un CD d'installation d'ubuntu gratuitement par la poste, le gars qui les envoie perd de l'argent, mais il le fait quand même, pour promouvoir le truc et faire avancer tout ca. Linux c'est des milliers de dévelopeurs dans le monde qui font ca pour rien (en terme d'argent du moins), et c'est beau.
    Au début j'étais un peu réticente à la pub sur internet, mais finalement quand elle est discréte pourquoi pas, il faut bien payer les serveurs et tout le bordel. Et c'est aussi cette pub qui permet à certains sites d'exister (deezer par exemple).

    L'utilisateur d'internet est donc réticent à la pub intempestive, trouve que payer un cd 15€ ca n'est pas normal et regarde beaucoup moins la télé.
    Vive le XXI eme siecle.
    (si il y a des gens qui trouvent que c'est mal, ou qu'il y a des truc terriblements négatifs sur le net ce serais chouette qu'il s'exprime.)
    Ponpon
    Ponpon
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 84
    Age : 32
    Localisation : Montpellier
    Points : 4052
    Date d'inscription : 24/05/2008

    Internet,une  nouvelle relation à la connaissance ? Empty Re: Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Message par Ponpon le Jeu 26 Juin - 18:32

    Malie a écrit:

    L'utilisateur d'internet est donc réticent à la pub intempestive, trouve que payer un cd 15€ ca n'est pas normal et regarde beaucoup moins la télé.
    Vive le XXI eme siecle.
    (si il y a des gens qui trouvent que c'est mal, ou qu'il y a des truc terriblements négatifs sur le net ce serais chouette qu'il s'exprime.)

    Enfin tu trouves plus ou moins les mêmes saloperies qu'a la télé...il y a comme pour le télévision le bon coté et le mauvais coté d'internet...la plupart des choses ne sont pas fiables à 100%, comme la télé d'ailleurs mais si tu as un esprit critique tu peux faire la part de choses, mais les informations sur internet sont plus "difficile" à dechiffrer...

    je me rappelle d'un type, dans ma classe de première (y'a quelque temps maintenant), qui avait fait un copié collé d'un sujet sur wikipédia...sans vraiment approfondir, il l'a lu, il s'est dit ça sonne juste et n'a rien verifié...malheureusement il a sélectionné des énormités...il y a très peu de sites qui ont cette fiabilité...
    après je ne suis pas contre internet, sinon je ne serais pas là à vous écrire...cependant pour faire sa culture rien ne vaut un livre ou une rencontre...
    Malie
    Malie
    Padawan

    Féminin
    Nombre de messages : 199
    Age : 29
    Localisation : romans
    Points : 4089
    Date d'inscription : 23/06/2008

    Internet,une  nouvelle relation à la connaissance ? Empty Re: Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Message par Malie le Jeu 26 Juin - 18:48

    La difference avec la télé c'est que tu n'est pas obligé de regarder tel ou telle chose. Bon, ok, tu est libre d'etteindre ta télé si aucune des six chaines ne propose quelque chose de plaisant, mais la plupart des gens se "laissent porter" par les programes", tandis que sur internet, tu vas vraiment ou tu veut quand tu veut, tu ne restera pas sur un site si il ne te plait pas.

    Aprés évidement, tout n'est pas fiable, il faut constament vérifier ses sources. Mais c'est là aussi un exercice interressant, qui dévelope l'esprit crittique du lecteur.
    Ponpon
    Ponpon
    Petit Padawan

    Masculin
    Nombre de messages : 84
    Age : 32
    Localisation : Montpellier
    Points : 4052
    Date d'inscription : 24/05/2008

    Internet,une  nouvelle relation à la connaissance ? Empty Re: Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Message par Ponpon le Jeu 26 Juin - 18:51

    Oui tu as raison, ce que je veux dire c'est que ce la semble plus difficile sur internet...

    Contenu sponsorisé

    Internet,une  nouvelle relation à la connaissance ? Empty Re: Internet,une nouvelle relation à la connaissance ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 17 Juin - 6:30